Céline Fremault regrette l'accord sur la réduction de 35 % des émissions de CO2 des voitures

Céline Fremault regrette l'accord sur la réduction de 35 % des émissions de CO2 des voitures
Céline Fremault regrette l'accord sur la réduction de 35 % des émissions de CO2 des voitures - © THIERRY ROGE - BELGA

Le compromis européen visant à réduire de 35% les émissions de CO2 sur les voitures neuves à l'horizon 2030, est profondément regrettable par rapport à la position belge initiale, a affirmé mercredi la ministre bruxelloise de l'Environnement, Céline Fremault (cdH).

Les États membres de l'UE ont conclu mardi un accord politique en faveur d'une réduction de 35% des émissions de CO2 des voitures neuves à l'horizon 2030.

"Au lendemain du rapport du GIEC et à la veille de la COP24, j'ai pris acte du compromis visant à réduire de 35% les émissions de CO2 sur les voitures neuves à l'horizon 2030. Cette décision est certes meilleure qu'une absence de compromis, mais je regrette profondément l'affaiblissement par rapport à la position belge initiale de moins 40%. L'urgence est là et cette position initiale me paraissait plus cohérente avec nos engagements internationaux", a commenté mercredi la ministre bruxelloise de l'Environnement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK