cdH et Ecolo favorables à un "changement radical" de la vie politique

Le cdH et Ecolo disent partager des points de vue communs sur l’étique en politique.
Le cdH et Ecolo disent partager des points de vue communs sur l’étique en politique. - © Tous droits réservés

Les dirigeants d'Ecolo et le président du cdH, Benoît Lutgen, ont dit jeudi, à l'issue d'une rencontre à Namur, partager le constat d'un nécessaire "changement radical" de la vie politique après la succession d'affaires ces derniers mois.

A la sortie de près de trois heures de discussion qualifiée de "franche" par les Verts, leur co-présidente Zakia Khattabi a dit voir la possibilité d'une alliance avec le cdH sur les enjeux de réforme de la gouvernance.

Le cdH dit partager le constat des Verts

Elle a toutefois immédiatement ajouté dans la foulée vouloir mener ce débat avec l'ensemble des autres formations politiques à qui Ecolo a adressé mercredi une vingtaine de propositions concrètes.

Devant la presse, le président du cdH a dit pleinement partager le constat des Verts sur la nécessité d'une refondation de la vie politique.

"C'est un préalable nécessaire", a-t-il confié.

Il s'est toutefois refusé à dire s'il approuvait l'ensemble des propositions avancées par les Verts mercredi.

"On va continuer à analyser les choses. L'important en politique, c'est de se parler, de s'écouter et d'être ouvert" aux propositions des autres, a-t-il insisté.

Interrogés sur leur disposition à former une éventuelle majorité avec le cdH et le MR, Ecolo a répété jeudi que la constitution de nouvelles majorités n'étaient, pour lui, pas "à l'ordre du jour aujourd'hui".

Ecolo après le MR, mais pas de rencontre avec DéFi pour l'instant

"L'enjeu, c'est de donner un signal au citoyen sur le fait que des changements profonds (de gouvernance et d'éthique politique, ndlr) doivent s'opérer".

La rencontre de Benoît Lutgen avec Ecolo intervient au lendemain d'un entretien avec le chef du MR, Olivier Chastel.

Le président du cdH n'a toujours pas réussi à joindre par téléphone son homologue de DéFI, a-t-il indiqué jeudi. Mais il espère pouvoir le rencontrer dans les prochains jours.

Le chariot avant les boeufs

Après avoir accepté de rencontrer Benoît Lutgen mardi, Olivier Maingain avait sèchement annulé le rendez-vous par après, ce dernier appréciant peu que le président du cdH précise dans un communiqué les sujets qu'il voulait discuter à cette occasion.

Benoît Lutgen a laissé entendre jeudi qu'il pourrait aussi revoir Ecolo et MR dans les jours prochains.

Ces rencontres interviennent après la décision surprise, lundi, de la formation centriste de quitter son partenaire de majorité de longue date: le PS.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK