Covid safe ticket: un "pass covid" belge imposé à partir du 13 août pour les événements extérieurs et le 1er septembre pour les rassemblements en intérieur

L’adoption d’un "pass" aux couleurs nationales a été adoptée en mai dernier malgré les réticences de certains partenaires de la Vivaldi. La formule choisie, dénommée "covid safe ticket" est destinée à faciliter la tenue de grands événements culturels et sportifs au cours de la seconde partie de l’été.

Ce "pass" corona belge devait être utilisé à partir du 1er juillet mais faute d’être prêt, il sera imposé dès le 13/08 pour des événements de grande ampleur, les festivals et autres grandes manifestations sportives à partir de 1500 personnes.

Le Covid safety ticket sera réservé aux personnes qui ont un test PCR négatif de maximum 48 heures, qui sont vaccinés tout à fait depuis deux semaines ou qui ont un certificat qui prouve qu'ils ont eu le Covid. Précision importante: les tests antigéniques ne pourront pas être utilisés dans le cadre du Covid safety ticket.

Garder un contrôle spécifique sur le territoire belge

Les politiques belges veulent conserver le contrôle des restrictions d’accès à des manifestations sur le territoire belge. C’est-à-dire pouvoir décider quand et où il faudra maintenir ou non l’imposition d’un "pass covid".

La durée est un facteur important puisqu’il permettra de tenir compte de la situation sanitaire spécifique de la Belgique.

A cet égard, la formule européenne échappe logiquement à la compétence exclusive des autorités belges, raison pour laquelle la mise en place d’une formule nationale a été ajoutée à la formule européenne.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK