Catherine Fonck sanctionne Laurent Ledoux, le patron du SPF Mobilité

Catherine Fonck sanctionne Laurent Ledoux, le patron du SPF Mobilité
Catherine Fonck sanctionne Laurent Ledoux, le patron du SPF Mobilité - © Tous droits réservés

La secrétaire d'Etat à la Mobilité, Catherine Fonck (cdH), et son prédécesseur à ce même poste Melchior Wathelet, ont retiré, par arrêté, la délégation de pouvoirs à Laurent Ledoux, président du comité de direction du SPF Mobilité et Transports, pour la signature des marchés publics. Il est soupçonné d'avoir favorisé un expert dont il est proche, peut-on lire vendredi dans L'Echo et La Libre Belgique.

La décision a été signifiée à l'intéressé mardi par mail et mercredi par courrier. Elle l'informe que ses délégations de pouvoirs en matière financière sont abrogées à partir du 24 septembre.

Concrètement, Laurent Ledoux, entré en fonction en juillet 2013, ne peut donc plus engager aucune dépense, même pour l'achat de bics ou de papier-toilette, sans demander l'aval du cabinet.

Contacté par L'Echo, le président su SPF Mobilité se défend de tout comportement illégal. "La décision d'abrogation de la délégation de pouvoir a été prise sans que je n'ai été convoqué pour une quelconque explication", a-t-il affirmé. Il faut dire que Laurent Ledoux a pris, sur le dossier du survol de Bruxelles, des positions mettant en difficulté ses ministres de tutelle à commencer par Melchior Wathelet, puis Catherine Fonck.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK