Catalogne: "Il faut laisser les autorités judiciaires faire leur travail", demande Didier Reynders

Cette déclaration fait écho aux propos tenus par Elio Di Rupo et Jan Jambon
Cette déclaration fait écho aux propos tenus par Elio Di Rupo et Jan Jambon - © ERIC LALMAND - BELGA

Interrogé par la RTBF, le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders demande qu'on ne politise pas le dossier catalan : "Ce qui compte surtout c'est de laisser les autorités judiciaires faire leur travail. Il faut respecter l’État de droit, que ce soit en Belgique, en Espagne ou dans le cadre européen. Qu'un certain nombre de Belges estiment devoir s'exprimer sur le sujet, je ne crois pas que cela ait beaucoup d'incidence sur le débat en Espagne, parce que c'est là que le débat doit avoir lieu".

Sur les ondes de Bel-RTL, Didier Reynders regrette les déclarations de personnalités politiques belges sur la crise catalane, "alors que ce n'est pas leur rôle". "Il y a une animation autour de ce dossier qui dépasse les limites du raisonnable en Belgique", selon lui.

Ce week-end, le vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon ainsi que le président du PS et ancien Premier ministre Elio Di Rupo ont fait des déclarations remarquées sur la crise catalane, qui ont suscité des condamnations de la part du Parti populaire espagnol du Premier ministre Mariano Rajoy et sont susceptibles de tendre les liens diplomatiques entre les deux pays.

De son côté, le député cdH Francis Delpérée déclare: "Je crois vraiment qu'on dépasse les bornes. Nous sommes en Belgique, avec des compétences particulières qui sont celles du juge belge. Je pense que les hommes politiques devraient peut-être baisser un peu le ton".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK