Catalogne: Bart De Wever remet de l'huile sur le feu en évoquant la "Furie espagnole" à Anvers

Bart De Wever remet de l'huile sur le feu sur Twitter dans le dossier de la Catalogne
Bart De Wever remet de l'huile sur le feu sur Twitter dans le dossier de la Catalogne - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Après avoir déclaré mardi que le ministre-président catalan destitué Carles Puigdemont était "un ami que l'on ne laisse pas tomber", le président de la N-VA et bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a manifesté de manière implicite des critiques envers le gouvernement espagnol en faisant allusion à un événement historique espagnol.

"Nous commémorons la furie espagnole, le jour le plus sanglant de notre histoire. 10 000 Anversois ont été tués sous Philippe II il y a 441 ans."

Il fait référence au sac d'Anvers, connu comme la Furie Espagnole ou Furie d'Anvers aux Pays-Bas, en Belgique et en Angleterre. Entre le 4 et le 7 novembre 1576, des soldats espagnols ont tué plusieurs milliers d'Anversois.

Ce drame a été l'élément déclencheur du soulèvement des provinces des Pays-Bas espagnols qui restaient encore loyales à la couronne espagnole lors de la Guerre de Quatre-Vingts Ans.

Ce n'est pas le premier tweet du genre

Il est à noter que ce n'est pas le premier tweet du style que le dirigeant de la N-VA a publié. Le 4 novembre 2016, il avait écrit: "Il y a 440 ans, des milliers d'Anversois ont succombé en raison de la furie espagnole. Nous commémorons ce jour sombre dans l'histoire de notre ville." 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK