Casting des ministres: vous avez formé un gouvernement

Vous avez choisi les minsitres d'Elio Di Rupo
Vous avez choisi les minsitres d'Elio Di Rupo - © Belga

Depuis quelques jours, le site info de la RTBF vous proposait de former votre propre gouvernement. Pour chaque parti, 10 noms, et la possibilité d'une "surprise" étaient soumis à votre appréciation. Voici les résultats complets. Pas de grosses surprises, vous faites confiance aux "valeurs sûres"

Vous avez été nombreux à participer à ce casting ministériel. Nous avons cependant fait une sélection pour ne garder que les réponses qui répondaient avec précision aux critères fixés. Vous deviez cocher un certain nombre de noms par parti. Vous aviez aussi la possibilité de choisir la possibilité d'un ministre "surprise".

En cette période de crise, vous avez essentiellement choisi des personnalités déjà en place. Il semble que les difficultés qui attendent cet exécutif vous amène à sélectionner des ministres d'expérience.

Précision importante, les résultats qui suivent n'ont absolument rien de scientifique. Rien ne permet d'affirmer, par exemple, que le nombre de ministres par parti correspondra à notre estimation. Il n'est pas certain non plus que le gouvernement comportera bien 14 ministres autour d'Elio Di Rupo.

Voici donc les résultats.

Une surprise au PS?

Grand vainqueur socialiste de ce casting, Paul Magnette (28%). Depuis son arrivée au PS, sa cote de popularité ne cesse de grimper. Vous semblez souhaiter son maintien au fédéral. Il devance Laurette Onkelinx (23%). Il est plus compliqué de définir qui serait le troisième ministre du PS. En troisième position, vous indiquez d'ailleurs qu'il faut s'attendre à un "invité surprise" (11%), ou à Rudy Demotte (11%). La suite du classement du PS: Philippe Courard (7%), André Flahaut (6%), Jean-Claude Marcourt (6%), Paul Furlan (3%), Jean-Marc Delizée (2%) et Alain Mathot (1%).

Pas de changement au MR

Chez les libéraux, c'est Didier Reynders qui arrive en tête (26%). Le ministre des Finances devance assez largement Sabine Laruelle (16%). Vous faites donc, là aussi confiance à des ministre qui occupent déjà une fonction au sein du gouvernement fédéral. Le président du MR, Charles Michel occupe la troisième marche du podium (12%). Olivier Chastel le suit de près (11%). Plus surprenant peut-être pour certains observateurs, il n'y a pas d'"effet Louis Michel" (8%). celui-ci est d'ailleurs devancé par Armand De Decker (9%). Le reste du classement: une surprise (5%), Christine Defraigne (4%), Alain Courtois (4%), Daniel Bacquelaine (3%) et Françoise Bertiaux (2%).

On garde les mêmes au CDH

Pour autant bien sûr que les démocrates humanistes occupent 2 postes, vous prôner le maintien de Joëlle Milquet (32%) et de Melchior Wathelet (26%). L'écart avec les autres noms proposés pour le CDH est d'ailleurs important. Le nouveau président, Benoit Lutgen arrive en troisième position (9%).  Suivent: Francis Delpérée (8%), Catherine Fonck (7%), Marie-Dominique Simonet (4%), une surprise (3%), André Antoine (3%), Benoit Cerexhe (3%), Anne Delvaux (3%) et Maxime Prevot (1%).

Beke ou De Crem?

Stefaan De Clerck (19%) arrive en tête des personnalités du CD&V. Il devance Steven Vanackere (17%). Il semble clair que le CD&V occupera 3 postes ministériels et vous n'avez pas vraiment départagé qui pourrait être le troisième larron. Wouter Beke et Pieter De Crem se partagent la trosième place (14%). Les autres chiffres du CD&V: une surprise (8%), Eric Van Rompuy (6%), Etienne Schouppe (5%), Kris Peeters (5%), Servais Verherstraeten (4%), Hendrik Boogaert (4%) et Brigitte Grouwels (3%).

Pas de retour de Freya

Au Sp.a, on se demandait si vous alliez solliciter un retour de Freya Van den Bossche. Ce ne fut pas vraiment le cas. L'ex-présidente des socialistes flamands (elle vient de céder le flambeau à Bruno Tobback) arrive en tête (32%). Elle devance Johan Vande Lanotte (28%). L'écart est grand avec la troisième place occupée par Freya Van den Bossche (14%). Bruno Tobback suit avec (10%). Les autres scores: une surprise (4%), Pascal Smet (3%), Bert Anciaux (3%), Renaat Landuyt (3%), Patrick Janssens (2%), Dirk Van Der Maelen (2%) et Bruno Tuybens (0,1%)

Guy or not Guy?

A l'Open VLD, c'est le score de Guy Verhofstadt qui suscitait des interrogations. Il n'y a pas eu de raz-de-marée. La préférence allant à Guy Vanhengel (18%), devant Annemie Turtelboom (17%). Guy Verhofstadt suit avec 14%. Il ne devance que de très peu Vincent Van Quickenborne (13%) et Alexander De Croo (12%). Les autres chiffres: Karel de Gucht (8%), Patrick Dewael (7%), une surprise (4%), Rik Daems (3%), Bart Somers (2%), Jean-Jacques De Gucht (1%)

Si on résume, voici ce que donnerait Di Rupo 1er: Elio Di Rupo, Paul Magnette, Laurette Onkelinx, une surprise socialiste (ou Rudy Demotte), Didier Reynders, Sabine Laruelle, Joelle Milquet, Melchior Wathelet, Caroline Gennez, Johan Vande Lanotte, Stefaan De Clerck, Steven Vanackere, Wouter Beke (ou Pieter De Crem), Guy Vanhengel et Annemie Turtelboom.

On en sait pas trop si ceci donnera des inspirations aux partis. On le répète, ce petit casting n'a pas valeur de sondage.

RTBF


Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK