Carnaval d'Alost: Vincent Van Quickenborne pointe le "lobby juif", le CCOJB parle de "honte"

Vincent Van Quickenborne a parlé de "lobby juif" dans un tweet.
Vincent Van Quickenborne a parlé de "lobby juif" dans un tweet. - © KURT DESPLENTER - BELGA

"Le lobby juif fait des heures supplémentaires. Après Alost, maintenant Washington." Le tweet est signé Vincent Van Quickenborne, bourgmestre Open VLD de Courtrai et député fédéral. Il a été posté ce jeudi matin sur le réseau social en lien avec un article évoquant la campagne présidentielle américaine et la judéité du candidat démocrate Bernie Sanders. Et surtout: avec le ministre israélien des Affaires étrangères qui, quelques jours après avoir dénoncé les chars à caractère antisémite du carnaval d’Alost, n'entend pas soutenir Bernie Sanders, qui a récemment critiqué le premier ministre de l'Etat hébreu Benyamin Netanyahou, le qualifiant de "raciste réactionnaire".

Sur Twitter, c’est l’expression "Lobby juif" qui a fait bondir plusieurs internautes. A commencer par le CCOJB, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique, qui parle de "honte". "Le CCOJB demande à ce que ce commentaire soit retiré et corrigé publiquement. Il est indigne d’un ancien ministre de répandre le mythe du lobby juif. Il est également inacceptable de confondre Israël et la communauté juive".

Dans les rangs politiques libéraux, les critiques sont également de mise. Comme celle de Frédérique Ries, députée européenne MR. Dans deux tweets, elle écrit : "'Le Lobby juif ?' Est-ce que je lis vraiment ceci ? Par un ancien ministre, sénateur et actuel bourgmestre Open VLD ? C’est un discours clairement antisémite. Pour votre information, M. Van Quickenborne, la consternation, le dégoût et la honte à la vue des posters de Zyklon B sur un train de déportés à Alost étaient globaux. Ce n’est pas une affaire juive. La lutte contre le racisme est globale et la fierté de nos démocraties."

Claude Marinower est l’actuel président du Musée juif de la déportation. De confession juive, il est Open VLD comme Vincent Van Quickenborne. Il a été élu à la Chambre ainsi que plusieurs fois conseiller communal à Anvers. Dans un tweet également, il déplore en commentaire que "rien n’a changé".

Le philosophe flamand Maarten Boudry, parle lui de "faute". "L'autorité israélienne n'est pas le 'lobby juif'. Les juifs ne sont pas responsables de ce que fait Israël et Israël ne représente pas les juifs", écrit-il.

L'entrepreneuse et auteure flamande Yasmien Naciri, figure médiatique dans le Nord du Pays, dénonce également le tweet de Van Quickenborne. "Vous confondez les décisions politiques avec le judaïsme/les juifs (un groupe de population). Un tweet très dangereux et exactement la même théorie du complot sont utilisés par les antisémites pour exprimer leur haine des Juifs."

La RTBF a tenté de joindre Vincent Van Quickenborne ce jeudi soir, sans succès. Vers 22h, le tweet figurait toujours dans le fil du député-bourgmestre.

Le carnaval d’Alost a encore fait parler de lui dimanche dernier. Après la présence de chars jugés antisémites par plusieurs associations juives lors de l’édition 2019, des participants ont à nouveau conduit des chars controversés lors de l’édition 2020. Les condamnations en Belgique et dans le monde ont été nombreuses. L’Etat d’Israël avait appelé à "interdire" ce carnaval qualifié de "manifestation antisémite".

Sur place, le jour de l’événement, des constats ont été réalisés par des membres de la communauté juive et notamment de la LBCA (Ligue belge contre l’antisémitisme). Des plaintes ont été déposées.

Dimanche dernier, Vincent Van Quickenborne avait partagé une opinion sur les réseaux sociaux, en l’occurrence un avis d'une militante Holebi (homosexuels, lesbiennes, bisexuels). Pour celle-ci, Iris Steenhout, "tout comme les caricatures juives au Carnaval d'Alost ne sont pas de la haine juive, le défilé de "Voil Jeanetten" n'est pas de la haine gay". "Voil Jeanettenstoet", littéralement "procession des Jeanette sales" est une procession de travestis qui se déroulent chaque année dans plusieurs localités flamandes.