Burundi: Didier Reynders rencontre le militant Pierre Claver Mbonimpa, réfugié en Belgique

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a rencontré vendredi le militant des droits de l'homme burundais Pierre Claver Mbonimpa, qui a trouvé refuge en Belgique en août après la tentative d'assassinat dont il a été victime à Bujumbura, a annoncé son département.

Didier Reynders a exprimé à cette occasion son soutien à la société civile au Burundi qui travaille dans un contexte particulièrement difficile et salué le président de la ligue des droits de l'homme burundaise (APRODH) pour le courage dont il a fait preuve. Le chef de la diplomatie belge a également présenté ses condoléances à Pierre Claver Mbonimpa pour la perte de son gendre, Pascal Nshimirimana, qui a été brutalement assassiné la semaine dernière, a indiqué le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères dans un communiqué.

Pascal Nshimirimana, l'époux de Zygène, fille aînée de Pierre Claver Mbonimpa, a été tué vendredi dernier dans son véhicule, devant son domicile, situé au Quartier 9 Ngagara à Bujumbura. La Belgique s'inquiète fortement de la vague de violence actuelle au Burundi qui a encore fait onze victimes le 13 octobre (dont deux policiers) et demande à ce que des enquêtes indépendantes soient diligentées. "La Belgique continue à plaider pour un dialogue réellement inclusif entre toutes les parties, ce qui requière la protection de l'intégrité physique de tous les acteurs appelés à participer à ce dialogue", a conclu Didier Reynders.
 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK