Budget wallon adopté au terme de longues heures de débat

"Un Olivier usé et fatigué" selon le chef de groupe de l'opposition MR au Parlement wallon
"Un Olivier usé et fatigué" selon le chef de groupe de l'opposition MR au Parlement wallon - © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Au terme de longues heures de discussion, le budget wallon a été approuvé mercredi soir majorité contre opposition. Une opposition MR qui au parlement wallon a déployé toutes ses troupes à la tribune pour balayer négativement la politique wallonne. Plus de dix heures de discussions pour une issue attendue.

L'opposition MR a d'abord globalement contesté le budget et les 600 millions d'économies soi-disant indolores pour la population. Pour Willy Borsus, chef de groupe MR, "ce gouvernement vous a présenté un budget qui n'est certainement pas le budget indolore qu'on vous décrit. Ce budget, il est construit sur un certain nombre d'artifices. Monsieur le ministre, vous avez le mérite d'être fidèle à vous-même. Vous emballez, vous édulcorez".

Un budget à l'image de l'Olivier, usé et fatigué, a conclu Willy Borsus. Puis le MR a envoyé quasi tous ses députés à la tribune pour épingler département par département, les mesures qui feront mal comme la fin de la gratuité des abonnements TEC pour les plus âgés ou encore la taxe sur l'eau. Pour remettre en question aussi la politique des ministres, le désinvestissement dans le logement ou le manque de rationalisation des outils économiques et financiers.

Pendant deux heures, le ministre du Budget André Antoine a ensuite répondu point par point, au nom du gouvernement : "Il y a quand même une difficulté pour nous que de répondre à ce 'pas assez, pas assez d'assainissement ou pas assez de dépenses'. Nous sommes sur la bonne voie, croyez-le, voyez les résultats mais nous affirmons aussi que l'effort n'est pas terminé et les derniers lacets sont les plus difficiles. Mais sachez que nous sommes debout sur les pédales pour assurer une nouvelle croissance pour la Wallonie".

"Aujourd'hui les institutionnels et les banques ont  bien compris que nous étions exactement dans la trajectoire et même mieux, en 2010, nous sommes passés de 1 100 000 000 de déficit, Communautés, Régions. Et nous serons en 2013 à 338 000 000" a poursuivi André Antoine. 67 personnes ont pris part au vote, 53 "oui", 14 "non".

Ce jeudi, ce sera au tour du parlement de la fédération Wallonie Bruxelles de se pencher sur le budget 2013.

Pas de surprise à attendre sur l'issue du vote. Tout comme à la région wallonne, ce sera probablement majorité contre opposition.

Le parlement flamand a approuvé lui aussi hier le budget 2013, à majorité contre opposition. Les élus de l'opposition ont quitté l'assemblée pendant le vote pour protester contre une présence jugée trop faible dans les rangs de la majorité.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK