Budget: Van Overtveldt doit s'imposer face à son administration, selon Reynders

"Je crois surtout qu'il (M. Van Overtveldt) doit essayer d'avoir une emprise plus forte sur cette administration. Je l'ai connue très longtemps. Je sais ce que c'est", a souligné  Didier Reynders.
"Je crois surtout qu'il (M. Van Overtveldt) doit essayer d'avoir une emprise plus forte sur cette administration. Je l'ai connue très longtemps. Je sais ce que c'est", a souligné Didier Reynders. - © BRUNO FAHY - BELGA

Le vice-premier ministre MR, Didier Reynders, a conseillé dimanche à son collègue des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), de s'imposer à l'égard de son administration.

Les estimations des recettes fiscales ont animé les derniers jours de discussion sur le budget et le virage fiscal. Des groupes techniques ont planché de nombreuses heures sur les chiffres venus du SPF Finances, dont les dernières prévisions faisaient état d'une baisse de 882 millions d'euros. Le problème a quelque peu crispé les relations entre les partenaires de la coalition et, en coulisses, le ministre des Finances a été pointé du doigt. Le Soir publiait samedi un article sur la difficulté du ministre de Finances N-VA de se faire obéir par une administration colorée CD&V.

Un problème avec son administration

"Je crois qu'il y a un problème avec son administration", a commenté Didier Reynders, qui a occupé le poste de 1999 à 2011.

Parmi les explications avancées, figure la présence de nombreux fonctionnaires étiquetés CD&V dans les rouages du SPF. Or, les relations entre la N-VA et les chrétiens-démocrates ne sont pas au beau fixe. "Je crois surtout qu'il (M. Van Overtveldt) doit essayer d'avoir une emprise plus forte sur cette administration. Je l'ai connue très longtemps. Je sais ce que c'est", a souligné Didier Reynders sur le plateau de RTL-TVi.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 13h
en direct

La Une

JT 13h