Budget: Steven Vanackere craint des discussions stressantes avec l'UE

Steven Vanackere
Steven Vanackere - © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Le ministre des Finances Steve Vanackere (CD&V) s'attend à des discussions difficiles avec la Commission européenne d'ici la fin de l'année vu qu'aucune mesure budgétaire ne sera prise avant les élections communales du 14 octobre prochain.

Attendues le 7 novembre prochain, les prochaines perspectives économiques de l'exécutif ne tiendront en effet compte que des mesures nationales prises avant le 15 octobre.

"La fin d'année va à nouveau donner lieu à des discussions stressantes avec le commissaire européen (en charge des Affaires économiques et financières, ndlr) Olli Rehn", commente vendredi le ministre des Finances sur sa page Facebook.

Oli Rehn et Steven Vanackere ont partagé le même vol vers Chypre où se tient une réunion informelle des ministres des Finances de l'Union européenne. Le ministre belge y a reçu la confirmation du commissaire que ses perspectives ne tiendraient compte que des mesures prises avant le 15 octobre.

"C'est pour cela que je souhaitais que le gouvernement travaille dès juillet au budget 2013", ajoute le ministre belge.

Mais pour éviter toute turbulence électorale, le gouvernement avait décidé cet été de remettre le débat budgétaire au-delà du scrutin.

En janvier dernier, Steven Vanackere avait reçu une lettre de la Commission pointant un déficit budgétaire au-delà du seuil des 3% pour l'année 2012. Le gouvernement avait dû trouver 1,8 milliard début mars pour rester à l'objectif de 2,8% cette année. Pour 2013, l'objectif visé pour le déficit sera de 2,15%.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK