Budget: les pompiers brandissent la menace d'actions

Marc Gilbert
Marc Gilbert - © Archive RTBF

Si la Fédération royale des corps des sapeurs-pompiers de Belgique brandit vendredi la menace de mener des actions pour réclamer d'être entendus par le Comité restreint dans le cadre des négociations sur le budget, elle souligne toutefois l'implication de la vice-Première ministre et ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet dans la défense des intérêts des services d'incendie.

"De sources sûres, je pense savoir que Mme Milquet se bat pour nous mais qu'elle est un peu seule contre tous au sein du gouvernement", tient à préciser le commandant Marc Gilbert, président de la Fédération. "Elle s'est rendue sur le terrain, elle sait ce qu'il se passe et est consciente des problèmes. Les autres ministres ne se rendent visiblement pas compte de la situation."

La Fédération a appelé vendredi les ministres du gouvernement à répondre au sous-financement des services d'incendie. Elle regrettait que ses propositions visant à faire des économies et à trouver les 260 millions nécessaires au refinancement restent "lettre morte" à la table des négociations.

"On est d'accord qu'il faut faire des économies mais pas au détriment de la sécurité des citoyens", avait indiqué Marc Gilbert. "Nous nous réunirons lundi avec les syndicats et les fédérations et en fonction de ce qui sera ressorti des discussions en Comité restreint ce week-end, nous déciderons s'il faut lancer des actions. Mais plus question d'attendre."

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK