Budget: le salaire et l'emploi au menu pour la relance

Les ministres s'étaient séparés vers une heure du matin, lundi, après 9 heures de discussions. Le budget 2012 semble remis sur les rails mais cela tiraillait sur les mesures à prendre pour une relance économique. Et comme souvent dans ce gouvernement à six, on retrouve le traditionnel clivage gauche-droite. Tout cela est d'autant plus difficile qu'il y a très peu d'argent disponible pour de nouvelles mesures.

Accord global sur la relance

Le Parti socialiste entend favoriser une relance par la consommation, en favorisant les plus bas salaires. Côté libéral, on plaide pour une baisse des charges sur les entreprises ce qui devrait permettre d'embaucher. Le MR demande que l'on réduise ainsi les charges sociales sur les trois premiers emplois dans les PME. Le cdH privilégie l'emploi des jeunes.

Un accord global semble cependant se dégager. Des mesures prévues pour 2013 et 2014 devraient être partiellement mises en œuvre en 2012. Les moyens sont limités, les actions seront donc ciblées. Deux thèmes semblent se dégager: des diminutions de charges pour les trois premiers emplois et l'augmentation des petits salaires pour éviter les pièges à l'emploi.

Consensus sur des montants supplémentaires pour la justice et la santé

Les travaux avancent bien, disait-on donc ce mardi. un consensus a également pu se dégager sur les moyens supplémentaires à allouer à des secteurs particuliers. On le sait, les besoins sont criants et chaque partenaire n'a justement pas les mêmes priorités. Mais quelques nouvelles dépenses semblent déjà acquises: pour la police, pour la mise en œuvre de la loi Salduz (une bonne dizaine de millions), pour la santé (une douzaine de millions) et 16 millions pour la pension du secteur de l'aviation civile.

L'accord semble donc possible ce mardi soir mais le gouvernement s'est aussi gardé la possibilité de conclure mercredi. Les membres du Comité ministériel restreint  sont à nouveau réunis au Lambermont, après une suspension de séance au cours de laquelle le premier ministre Elio Di Rupo a eu une série d'entretiens bilatéraux.

RTBF, avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK