Budget: la Communauté française a-t-elle été trompée par le fédéral?

Budget: la Communauté française a-t-elle été trompée par le fédéral?
Budget: la Communauté française a-t-elle été trompée par le fédéral? - © FILIP DE SMET - BELGA

En confectionnant le budget 2016, le Fédéral a-t-il trompé les Communautés ?

En tout cas, à la Communauté française, autoproclamée Fédération Wallonie-Bruxelles, on s'étonne du peu de moyens octroyés pour l'enseignement alors que le nombre d'élèves ne cesse d'augmenter. Le Ministre-Président a fait part de ses interrogations à la RTBF. Chaque année, le calcul se fait et Rudy Demotte (PS), le Ministre-Président de la Fédération se dit étonné.

"Nous voyons que la démographie bruxelloise qui est très dynamique, que la démographie wallonne, et essentiellement celle des grandes villes wallonnes provoquent une augmentation du nombre d’élèves dans nos écoles. Ca, on le sait. La population scolaire augmente", constate-t-il.

En se basant sur ces constats, la Fédération Wallonie-Bruxelles aurait pu bénéficier de moyens plus importants pour 2016 en provenance du Fédéral, et ce n'est pas le cas.

"Il est possible que l’on nous démontre que nous avions, effectivement, peut-être surestimé ces rendements. Mais ça nous étonne donc nous poserons dans des groupes techniques, avant d’aller en Comité de Concertation, des questions et nous aurons des réponses. Si elles sont satisfaisantes, et que nous n’avons plus d’autres questions à poser, ça se limitera à ça", assure Rudy Demotte.

"Si, par contre, il y a une zone de trouble, de doute, eh bien nous irons plus loin et nous en ferons un débat politique", prévient-il.

Voilà un dossier de plus qui pourrait atterrir sur la table du Comité de Concertation qui réunit les différents gouvernements du pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK