Budget: la co-présidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, parle de "tax pschiit"

Budget: la co-présidente d'Ecolo Zakia Khattabi parle de "tax pschiit"
Budget: la co-présidente d'Ecolo Zakia Khattabi parle de "tax pschiit" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Même si Didier Reynders a donné quelques précisions sur cet accord budgétaire conclu par le gouvernement fédéral aux petites heures de ce jeudi, on ne connait pas encore vraiment ces mesures dans le détails. On en saura davantage en fin de matinée lors d'une conférence de presse prévue à 11h30. 

En attendant, l'opposition a déjà réagi. C'est notamment le cas de Zakia Khattabi. La co-Présidente d'Ecolo parle de "tax pschiit" : "C’est la grosse déception. Je voudrais m’inscrire en faux en disant que ce qui semble être sur la table n’est pas un tax-shift. On est très très loin d’une réforme qui rétablisse une justice fiscale. Demain, la fiscalité ne sera pas plus juste. Ce qui se passe c’est que le gouvernement Michel racle les fonds de tiroirs – toujours des mêmes d’ailleurs – pour renflouer les caisses de l’Etat et pour assurer son budget (...) On est bien dans un tax pschiit"

Même si l'écologiste reconnaît qu'elle n'a pas encore le détails de l’ensemble des mesures, elle estime, que si elle entend "parler de l’augmentation des accises", il n'y a "pas un mot sur les voitures de société"

"Et ce qui est étonnant, toujours sur cette mesure sur les accises, il est difficilement compréhensible d’augmenter ces accises alors que parallèlement à cela on diminue les moyens de la SNCB. On voit bien que l’objectif n’est en rien d’améliorer, d’alléger la fiscalité, de rétablir une équité avec celle des autres, mais bien de renflouer les caisses de l’Etat toujours sur le dos des mêmes".

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK