Budget germanophone: pas de trou budgétaire à combler, assure le ministre-président

Le ministre-président a précisé que, contrairement à l'Etat fédéral et la Région wallonne, il n'y aura pas de trou budgétaire à combler en Communauté germanophone.
Le ministre-président a précisé que, contrairement à l'Etat fédéral et la Région wallonne, il n'y aura pas de trou budgétaire à combler en Communauté germanophone. - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Les discussions concernant le budget 2017 ont débuté ce week-end en Communauté germanophone. Le ministre-président et ministre des Finances, Oliver Paasch, indique déjà qu'il n'y a pas de trou budgétaire à combler.

Le budget 2017 est au centre des discussions ce week-end en Communauté germanophone. Le ministre-président Oliver Paasch a déjà fait savoir que le gouvernement souhaite augmenter sensiblement les moyens consacrés aux affaires sociales et à la formation.

Oliver Paasch a également annoncé une augmentation des dépenses liées aux transferts de la compétence relative aux allocations familiales.

Le ministre-président a également précisé que, contrairement à l'Etat fédéral et la Région wallonne, il n'y aura pas de trou budgétaire à combler en Communauté germanophone. Une situation qu'il explique, entre autres, par des choix prudents de paramètres, notamment en ce qui concerne la croissance économique.

Le chef du gouvernement rappelle que l'objectif est d'atteindre un budget à l'équilibre pour 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK