Budget fédéral 2019: un accord sur le budget et le "deal pour l'emploi" est intervenu dans la nuit

Le gouvernement a confirmé 26 mesures pour stimuler le retour à l'emploi.
2 images
Le gouvernement a confirmé 26 mesures pour stimuler le retour à l'emploi. - © THIERRY ROGE - BELGA

Charles Michel l'a tweeté lui-même peu après minuit trente: il tient son "grand accord de l'été".  Les principaux ministres du gouvernement fédéral se sont mis d'accord dans la nuit à Val-Duchesse sur l'ajustement budgétaire pour 2019.

Mais aussi comme prévu sur toute une série d'autres dossiers. Parmi lesquels, ce que le Premier ministre appelle son "deal emploi", pour résoudre la pénurie dans divers métiers.

Le gouvernement a donc confirmé 26 mesures pour stimuler le retour à l'emploi, et en particulier la réorientation et l'activation des chômeurs vers les métiers en pénurie. Plus de 134.000 postes vacants chez nous. Avec donc un deal emploi en collaboration avec les Régions sous forme de coups de pouces multiples à la formation: déductibilité fiscale des primes régionales pour les demandeurs d'emplois suivant des formations dans ces métiers en pénurie, les formations vers la santé, la construction notamment à Bruxelles avec création d'un nouveau centre spécialisé de formation pour ce secteur.

Dégressivité des allocations de chômage

Mais surtout le gouvernement confirme bien sa volonté d'une réforme de la dégressivité des allocations de chômage. Des allocations plus élevées pour celui qui vient de perdre son emploi, les 6 premiers mois, puis qui baissent plus rapidement, mais avec une baisse plus lente pour ceux qui suivraient une formation là aussi vers un métier en pénurie. Le gouvernement parle non pas d'économies sur la sécurité sociale, mais une réorientation des moyens pour stimuler plus efficacement la recherche d'un nouvel emploi. L’entrée en vigueur souhaitée est fixée à janvier 2019.

Belfius et Arco

Le gouvernement a trouvé un accord aussi sur l'introduction prochaine en Bourse de Belfius avec en contrepartie un dédommagement pour les milliers de coopérateurs Arco. Accord aussi sur l'invitation lancée à un quatrième opérateur télécoms en Belgique. Aucune décision par contre pour le remplacement des F-16.

Les principaux points de l'accord de la nuit seront expliqués lors d'une conférence de presse ce mardi à 11h.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK