Tout ce qu'il faut savoir pour ce dimanche sans voiture

Point d’orgue de la semaine européenne de la mobilité, le dimanche sans voiture aura lieu ce 22 septembre à Bruxelles mais aussi dans près de 50 villes et communes du nord du pays, dont les 13 grands centres urbains.

Dans le sud du pays, seules les communes de Mons (de 10 à 22 heures), d'Ath (de 10 à 18 heures), et de Libramont (de 10 à 18 heures) participent au mouvement. 

Qui peut circuler ?

L’ensemble de la Région bruxelloise sera fermé au trafic automobile de 09h30 à 19h00. Les grands boulevards ainsi que les petites rues de la capitale seront donc laissés aux piétons et aux vélos pendant toute la journée.

En pratique le dimanche sans voiture s’applique à tout le monde, excepté les transports en commun, les taxis, autocars, les services de secours ou toutes les personnes détentrices d’une dérogation. La vitesse maximum est limitée partout à 30 km/h. L’application Uber sera à l’arrêt, les chauffeurs n’ayant pas l’autorisation de circuler pendant la journée.

Les transports en commun bruxellois sont quant à eux gratuits. Le service est d’ailleurs revu à la hausse avec un renfort important pour la plupart des lignes de métro, bus et trams. Pour ceux qui vivent en dehors de Bruxelles, la SNCB propose un ticket unique sur l’ensemble du réseau à 6 euros. Ce libre parcours d’une journée s’appelle le Mobility Ticket. Pour les autres, ceux qui souhaitent prendre leur voiture, le parking C du Heysel est ouvert, 8000 places disponibles, il faut compter 10 euros pour la journée. De l'autre coté le parking Westland Shopping Center est accessible pour 5 euros.

Bruxelles aux couleurs de la mobilité, ce que l’on peut y faire ?

La journée sera ponctuée de nombreux événements festifs et d’actions de sensibilisation aux enjeux sociétaux que constituent la mobilité. Comme chaque année, la Stib organisera sa journée portes ouvertes. Le dépôt d’Ixelles, avenue de l’Hippodrome, sera ouvert au public de 10h00 à 16h00. A Tour et Taxis, les (futurs) cyclistes pourront visiter le salon "Bike Brussels". Dans le parc de Bruxelles et sur la place des Palais, l’événement Bruxelles Champêtre change de nom pour sa 17e édition et devient "Bucolic Brussels" sans pour autant changer de philosophie. Foodtrucks, brasseurs, des activités pour les enfants, un espace végan, des artisans, tout le monde pourra s’y retrouver.

Le "Mobilxmix Village" installé place De Brouckère

C’est devenu le rendez-vous incontournable de la journée sans voiture. Des tables sont installées sur la voie publique pour le traditionnel "Brunch the street", plus loin une zone " chill " pour se reposer au calme du tumulte habituel de la ville. Des œuvres d’artistes cerfs-volistes décoreront le village, des ateliers créatifs pour enfants et plus grand, des cours de danse, un parcours trottinettes partagées,…

Une table à pique-nique de 480 mètres

Les commerçants du quartier des Artisans à Uccle se sont, eux, lancés dans un défi un peu particulier, celui d’installer la plus longue table de pique-nique possible. Ce dimanche, une tablée de presque 500 mètres de long s’étendra sur la rue Vanderkindere entre la chaussée de Waterloo la rue Gabrielle. Capacité : 1600 personnes pour partager un repas très convivial.

Les joggeurs pourront, eux, participer aux 20 km de Bruxelles à l’envers. Et onze des dix-neuf communes de la Région proposeront leur propre "village mobilité".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK