Bruxelles: les motards manifestent contre le contrôle technique

Bruxelles: 4000 motards manifestent contre le contrôle technique
4 images
Bruxelles: 4000 motards manifestent contre le contrôle technique - © Tous droits réservés

Les motards ne sont pas contents : ils étaient environ 2000 à manifester ce samedi à Bruxelles. Motif : ils ne veulent pas d'un contrôle technique obligatoire pour les motos, une décision prise en juillet dernier par le parlement européen. Ce contrôle technique pourrait s'imposer à partir de 2016.

La FBMC avait invité tous les motards d'Europe à manifester samedi pour marquer leur désapprobation à ce projet. Seules quelques dizaines de Français ont toutefois répondu à son appel.

Les motards estiment que la mesure est trop contraignante : cela aura un coût (estimé à 50 euros par an) et pour ceux qui ont "tuné" leur moto, il faudra soit renoncer à la sortir, soit remettre les pièces d'origine.

Les Motards en Colère se sentent brimés par une proposition de directive européenne qui prévoit un contrôle technique annuel dont le but est de faire diminuer le nombre d'accidents mortels impliquant des conducteurs de motos qualifiés "d'inconscients mettant en péril leur sécurité et celle des autres. Nous voulons être entendus, reconnus, mais surtout pris en considération par les responsables européens dans les décisions nous concernant", a indiqué la FBMC.

En introduisant ce contrôle, l'Union européenne souhaite améliorer la sécurité des deux roues, argument contesté par les motards qui y voient la main des lobbys des contrôleurs techniques.

La bataille n'est pas encore terminée : les discussions au Parlement européens reprennent lundi, en effet le vote de juillet dernier a été serré et un compromis doit être trouvé avec le Conseil.

Plusieurs cortèges de motards sont partis en fin de matinée de plusieurs endroits à la fois chez nous et en France. Ils se sont donné rendez-vous à Bruxelles.

Environ 4000 motards étaient attendus, ils étaient moins à cause du mauvais temps et sont concentrés rue de la Loi dans le quartier européen pour cette manifestation avant de rejoindre le Heysel.

Deux autres fédérations de motards, la FEDEMOT et l'ADDRM, ont pour leur part indiqué qu'elles ne participeraient pas à l'action, craignant que celle-ci porte atteinte à l'image des motards.
 

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK