Bruxelles: des chiens et des aînés attachés aux arbres pour dénoncer le plan pensions

Une vingtaine de militants FGTB ont mené une action ludique lundi matin devant la Gare du Nord à Bruxelles, en attachant à des arbres des chiens et des personnes âgées en vue de dénoncer la politique des pensions menée par le gouvernement Michel. "Nos aînés vont-ils vivre leur retraite dans la crainte d'être abandonnés au bord de la route, comme un chien devenu encombrant? ", se demande la syndicat socialiste qui souligne que les pensions des Belges figurent parmi les plus basses d'Europe.

La pension moyenne s'élève à 1.181 euros pour les hommes et 882 euros pour les femmes en Belgique, précise d'ailleurs la FGTB.

"Nos pensions ont déjà beaucoup souffert du saut d'index, de la hausse de la TVA, des économies dans l'enveloppe bien-être et sur les périodes assimilées. Sans parler du système de pension à points qui ferait des pensions une véritable loterie", dénoncent les militants qui stigmatisent également l'augmentation de l'âge de la pension à 67 ans.

La FGTB revendique dès lors une pension minimale fixée à 1.500 euros pour tous et un départ à la pension à 65 ans. "A ceux qui diront que c'est impayable, nous dirons juste que pour le coût de deux F-16, nous pourrions payer une pension de 1.500 euros pendant 10 ans à tous les pensionnés", conclut le syndicat.

L'action avait lieu en marge de la manifestation en front commun, prévue le 16 mai à Bruxelles, contre la politique du gouvernement en matière de pensions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK