Brexit : la Belgique recevra 375 millions d’euros du fonds européen

La Belgique recevra 375 millions d’euros du fonds européen Brexit, destiné à soutenir les États membres et les secteurs les plus touchés par le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le Parlement européen a donné son mandat de négociation mardi, et a déjà validé la répartition des fonds préalablement convenue par les États membres.

La Brexit Adjustment Reserve (BAR), sa dénomination officielle, sera alimentée par 5 milliards d’euros d’argent européen (à prix constants de 2018). Selon la répartition validée par le Parlement européen, 4 milliards d’euros seront répartis en deux tranches égales de 2 milliards entre les 27 pays de l’UE en 2021 et 2022, à titre de préfinancement. Le milliard d’euros restant sera alloué en 2025.

Les coûts et investissements liés au Brexit pour lesquels l’argent du fonds peut être utilisé doivent être à nouveau approuvés par le Parlement européen et les États membres. Mais la Commission parlementaire du développement régional (REGI) a déjà approuvé mardi soir la répartition des milliards que les États membres avaient déjà obtenue fin avril. En prix constants, la Belgique recevra 353.330.180 euros. A prix courant, inflation comprise, cela représente un peu moins de 375 millions d’euros.


►►►A lire aussi : 85% des moyens belges du Fonds Brexit pour la Flandre ? C’est non, pour le PS wallon


L’Irlande est le premier bénéficiaire du fonds avec 1,064 milliard d’euros, devant les Pays-Bas (810 millions), la France (672 millions), l’Allemagne (591 millions) et la Belgique (353 millions). "Il est logique que le Parlement accepte la répartition avant les négociations proprement dites avec le Conseil", a expliqué mercredi le rapporteur belge Pascal Arimont (du CSP germanophone). "Beaucoup de travail a été consacré à l’élaboration de la clé de répartition, ces chiffres ne sortent pas de nulle part", a-t-il déclaré.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK