Blocage en cours depuis 4 heures ce matin devant la centrale de Tihange

Blocage en cours depuis 4 heures ce matin devant la centrale de Tihange
2 images
Blocage en cours depuis 4 heures ce matin devant la centrale de Tihange - © Tous droits réservés

Une action syndicale est en cours à la centrale nucléaire de Tihange. Le personnel ne peut entrer, excepté les travailleurs chargés de la sécurité du site. La centrale n'est toutefois pas à l'arrêt.

Une centaine de manifestants sont présents, incluant des francophones mais aussi des flamands. Les syndicats dénoncent en front commun le non respect des conventions et des conditions de travail au sein du secteur gaz et électricité.

Un secteur qui regroupe des sociétés bien connues comme Luminus, Ores, ou Engie Electrabel, propriétaire de la centrale de Tihange.  

Selon Vincent Franco, délégué Gazelco FGTB à la centrale de Tihange, la sécurité du site est compromise, et le personnel est au bord de l'implosion. « Les plans de pension sont revus à la baisse. De plus en plus de sous-traitants remplacent les emplois statutaires (...) Il faut savoir qu'on est plus ou mois 1000 personnes, cadres compris. Il y a plus moins 1000 sous-traitants rien que pour Tihange. Certains postes clés comme les préparateurs pour certains travaux commencent à être sous-traités. C'est ce qu'on dénonce ».

Le blocage de la centrale devrait se poursuivre tout au long de la journée tandis que les syndicats espèrent pouvoir rencontrer la direction de Tihange le plus rapidement possible. Il s'agit d'une grève tournante, qui concernera également d'autres entreprises du secteur gaz-électricité dans les prochaines semaines.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK