Bièvre : un possible conflit d'intérêts pour David Clarinval

L’administration wallonne va enquêter sur un possible conflit d’intérêts entre la commune de Bièvre – dont David Clarinval est le bourgmestre en titre – et Clarinval Constructions, la société familiale du vice-Premier ministre. L’entreprise est intervenue comme sous-traitante dans le cadre de deux marchés publics communaux. C’est le magazine Le Vif qui a révélé l’information jugée erronée par le ministre fédéral du budget.

La tutelle demande une enquête

Contactée par notre rédaction, le cabinet du ministre wallon en charge de la tutelle des communes confirme que les informations publiées par Le Vif sont suffisantes pour ouvrir une enquête auprès de l’administration. Toutefois, Pierre-Yves Dermagne refuse, à ce stade, de se prononcer sur le fond du dossier.

D’après l’enquête menée par notre confrère du Vif, "Clarinval constructions" a participé à deux chantiers, comme sous-traitant. Le premier pour la construction d’une salle communale à Graide et le second pour la construction d’une buvette et de vestiaires pour le club de football local. La société du bourgmestre MR n’a pas remporté le marché - elle n'était pas candidate - mais elle assurait une partie du chantier. Or, le code de la démocratie locale est très clair à ce sujet : "Il est interdit à tout membre du conseil et au bourgmestre […] de prendre part directement ou indirectement dans aucun service, perception de droits, fourniture ou adjudication quelconque pour la commune."

"Aucune entreprise n’a été favorisée", selon David Clarinval

"Tout s’est déroulé en toute transparence", affirme le porte-parole de David Clarinval, dans une courte réaction envoyée par mail. "L’entreprise qui a obtenu le marché public avait annexé la liste de ses sous-traitants potentiels à son offre initiale, dont Clarinval Constructions. Aucune entreprise n’a été favorisée."

Le ministre fédéral du budget du budget précise encore que les contrats de sous-traitance ont été signés après l’octroi du marché.

David Clarinval est bourgmestre de la commune ardennaise depuis 2001. Il est, par contre, en congé de ses fonctions à la commune et à la gérance de l’entreprise, depuis sa désignation au ministère du budget fin 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK