Bientôt un nouveau parlement de Wallonie: le projet en images

Bien rénové mais exigu, le parlement wallon va s'étendre.
5 images
Bien rénové mais exigu, le parlement wallon va s'étendre. - © Atelier de l'Arbre d’Or – Bureau d'Architecture Greisch

Dans quelques mois, au cœur des traditionnelles réjouissances populaires qui célèbrent la région, il soufflera ses 20 bougies. Après avoir un peu erré, le parlement wallon est en effet installé dans l’ancien hospice Saint-Gilles de Namur depuis septembre 1998.

Un superbe exemple de reconversion, mais qui a néanmoins ses limites. Certaines salles de commissions sont trop exiguës, et quelques groupes parlementaires ont dû trouver des bureaux ailleurs, faute de place. Bref, l’ensemble n’est pas assez fonctionnel.

Il y a quelques années, l’idée d’une extension de l’assemblée parlementaire a donc germé. Une série de bâtiments voisins (dont un garage automobile) ont été acquis. Et l’heure de la concrétisation approche, pour trois chantiers distincts. En voici le détail, en exclusivité.

Étalement

La phase la plus visible, ce sera évidemment l’agrandissement de l’actuel parlement régional, avec la construction d’une "maison des parlementaires".

La procédure a débuté il y a plus d'un an. Onze candidatures ont été déposées, et le marché a été attribué récemment à un des soumissionnaires en fonction de critères de prix, de qualité architecturale, de performances techniques et environnementales du bâtiment et de gestion du projet.

Certains bâtiments adjacents seront rénovés, d’autres seront démolis et reconstruits, pour y aménager notamment de nouvelles salles de commissions, des espaces de bureaux supplémentaires et le siège de la présidence.

Selon le jury, le projet retenu "s'intègre avec subtilité dans le contexte immobilier existant". Rappelons que d'un point de vue historique, patrimonial et paysager, la zone est sensible, au confluent de la Meuse et de la Sambre, au pied de la citadelle de Namur.

Les travaux devraient commencer en janvier 2020 et être bouclés en juin 2022.

Restauration

Autre volet du chantier : la rénovation de la cour intérieure du "Saint-Gilles". Il s’agit de résoudre des problèmes d’étanchéité, de paver cet espace central pour pouvoir y organiser des événements, de... graver sur le sol le coq wallon, mais également de placer des garde-corps en verre blindé "afin de protéger les occupants du parlement de toute attaque extérieure".

Les travaux devraient être réalisés cet été, durant les congés parlementaires.

Un nouveau tunnel

C’est sans doute la partie la plus étonnante du projet global, même si elle sera "invisible": la construction d’une jonction piétonne souterraine entre l’actuel parlement et le futur parking enterré sous le Grognon (la vaste plaine qui fait face à l'assemblée, également en plein travaux). Un tunnel qui devrait être creusé avant avril 2019.

La facture totale de cette combinaison de chantiers devrait dépasser les 10 millions d'euros. Certains marchés doivent encore être attribués, mais les députés régionaux espèrent couper le ruban inaugural de leur parlement de Wallonie new look avant le terme de la prochaine législature.

@RudyHermans

Extrait de notre JT de 13 heures:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK