BHV: 21 bourgmestres boycotteront les européennes

RTBF
RTBF - © RTBF

Selon le bourgmestre de Gooik, 21 bourgmestres de Hal-Vilvorde refusent d'organiser les élections européennes dans leur commune. Ils s'appuient sur l'avis du conseil d'état et réclament une solution pour Bruxelles Hal-Vilvorde avant les prochaines élections.

Pour ces bourgmestres, il n'est pas acceptable que des habitants de leur commune puissent voter pour des candidats qui figurent sur une liste francophone.

En témoigne Michel Doomst, bourgmestre CD&V de Gooik: "vendredi, nous nous sommes réunis et 21 bourgmestres de Halle-Vilvorde ont dit: 'nous ne sommes pas contre les élections européennes, nous ne voulons pas entendre parler de boycott mais nous avons décidé depuis déjà un certain temps en fait, que nous ne constituerons pas de listes électorales et que nous n'enverrions pas de convocation en notre nom pour les élections européennes'.

Avec cette action politique, nous voulons montrer clairement que nous maintenons notre point de vue, à savoir que les élections européennes doivent se faire dans une circonscription de Bruxelles-Halle-Vilvorde, scindée".
Pas de réaction du côté de Marino Keulen, le ministre flamand de l'Intérieur a refusé ce matin de réagir à cette nouvelle.

Mercredi soir, on apprenait que les représentants de huit communes de Hal-Vilvorde ( Gooik, Leeuw-Saint-Pierre, Overijse, Roosdaal, Meise, Lennik, Dilbeek et Londerzeel) avaient fait savoir au gouverneur du Brabant flamand que, comme pour les législatives de 2007, ils n'établiraient pas de listing électoral ni n'enverraient de convocations pour les élections européennes. Le mouvement semble donc s'étendre.

(C. B. avec B. Hupin et J. Crikx) 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK