Belgique : le gouvernement va protéger les infrastructures 5G afin d'éviter leur "utilisation indésirable"

Belgique : le gouvernement va protéger les infrastructures 5G afin d'éviter leur "utilisation indésirable"
Belgique : le gouvernement va protéger les infrastructures 5G afin d'éviter leur "utilisation indésirable" - © japatino - Getty Images

Le Conseil National de Sécurité (CNS) s'est déjà réuni lundi, mais pas à propos du coronavirus. Il y a été décidé de protéger la future infrastructure 5G, annonce mercredi le ministre des Télécoms Philippe De Backer (Open Vld).

Le gouvernement envisage une série de restrictions visant à empêcher une utilisation "indésirable" de l'infrastructure. Les États-Unis ont récemment averti les pays européens des risques de s'associer au géant chinois des télécommunications Huawei pour l'expansion de la 5G.


►►► À lire aussi 5G : fréquences et ondes, comment ça fonctionne ?


Selon Philippe De Backer, la Belgique choisit "d'imposer des conditions de sécurité strictes pour éviter les utilisations indésirables". L'objectif est de mieux protéger l'infrastructure 5G et de limiter l'accès à un certain nombre de ses parties.

Les Américains soupçonnent l'entreprise d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois. Plusieurs pays européens ont décidé de ne pas autoriser Huawei à installer la 5G. Lundi, le CNS a décidé de protéger les futures infrastructures 5G.

Archives : Journal télévisé du 19/05/2020

Archives : Journal télévisé du 30/04/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK