Belges mais sans passeport pour une erreur administrative

RTBF
RTBF - © RTBF

Les deux fils de l'écrivain et sinologue belge, Simon Leys, de renommée mondiale, qui vivent en Australie, se sont vu retirer leur passeport et donc leur nationalité belge en 2006 par la consule belge de Canberra.

Depuis des années, Simon Leys et ses deux fils sont en conflit avec le ministère des Affaires Etrangères parce que la consule de Canberra a refusé de renouveler leur passeport. Cette décision est en contradiction avec les consuls précédents qui le leur avaient toujours renouvelé.

Depuis, c'est l'impasse, un blocage que beaucoup trouvent absurde. Une pétition pour les soutenir, signée y compris par le président du sénat, n'a pas ébranlé le ministère.

Le neuf, c'est que l'affaire sera devant la justice aujourd'hui 

Depuis 2006 le ministère rejette sur les deux fils de Simon Leys ou même sur la Chine, ou Taïwan, la charge de prouver leur nationalité alors qu'ils sont nés d'une mère chinoise, devenue belge par mariage, et qui n'a même jamais vécu dans ces deux pays. Tout cela estime un Simon Leys en colère, parce que l'administration ne veut pas reconnaître la bévue d'une consule.

Le ministère suggère aux deux fils Leys de demander la nationalité belge qu'ils auraient de grandes chances de recevoir. « Nous n'avons aucune raison de demander quelque chose que nous avons déjà » rétorquent-ils. Pour eux, c'est aussi un combat pour tous ceux, moins connus, confrontés à des situations semblables. Le ministre De Gucht refuse de s'exprimer officiellement.

(M.S. avec M. Molitor)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK