Belges en Syrie: le jeune Jejoen Bontinck a été libéré

Belges en Syrie: le jeune Jejoen Bontinck a été libéré
2 images
Belges en Syrie: le jeune Jejoen Bontinck a été libéré - © Tous droits réservés

Le parquet fédéral annonce que Jejoen Bontinck a été libéré sous conditions, jeudi. Le jeune homme avait été arrêté en Belgique après avoir séjourné pendant 8 mois en Syrie.

Jejoen Bontinck, ce Belge de 18 ans parti se battre en Syrie au début de l'année et que son père avait tenté de rapatrier, était rentré en Belgique au mois d'octobre. Il avait directement été interpellé par la police, inculpé de participation à des activités d'un groupe terroriste et placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction d'Anvers.

Le présumé combattant a été libéré sous strictes conditions jeudi, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. "Etant donné qu'il s'agit d'une décision du juge d'instruction, nous ne pouvons pas faire appel", a indiqué la porte-parole du parquet fédéral, Lieve Pellens, qui n'a pas souhaité en révéler davantage sur les conditions de libération du jeune Belge.

Le parquet fédéral suppose que Jejoen, tout comme une série d'autres jeunes, s'est rendu en Syrie sur base d'indications de Fouad Belkacem ou d'autres membres de Sharia4Belgium et qu'il a participé là-bas à des combats.

Une version que le jeune homme avait niée, mettant en avant des raisons humanitaires.

Belga avec RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK