Beauvechain: démonstration du NH90, nouveau mastodonte de l'armée belge

Beauvechain : le NH 90, mastodonte des airs.
Beauvechain : le NH 90, mastodonte des airs. - © Tous droits réservés

La Belgique a acheté 8 hélicoptères dernière génération, des NH90, des hélicoptères grandement attendus. Aujourd'hui, une démonstration de quatre d'entre eux a eu lieu sur la base aérienne de Beauvechain. Des pilotes ravis. Pourtant, certains problèmes ont été épinglés dans d'autres pays qui l'utilisent.

Un mastodonte de 11 tonnes, soit 4 fois plus lourd qu'un hélicoptère Agusta. Le NH 90 est un appareil équipé de commandes de vol équivalent aux F-16. Au sein des pilotes, on parle de lui comme d'un appareil révolutionnaire.

"Oui il y a des boutons partout… Il y a pas mal de choses à contrôler. C’est très informatisé, car au final ce sont des PC reliés entre eux", note François Henoumont, pilote de NH90.

Un hélicoptère ultra perfectionné, mais qui, malgré ses nombreux kilos, possède une qualité essentielle pour les pilotes : "Il est très maniable. On peut prendre une quinzaine de passagers, on peut soulever jusqu’à 4 tonnes", déclare Frédéric Hardenne, pilote de NH90.

Maladie de jeunesse

Commandés en 2007, les voilà tous arrivés sur deux bases différentes. Quatre à Beauvechain, et quatre à Coxyde. Un coût de 300 millions d'euros au total. C'est trop ou pas assez pour certains.

"Si ça avait été un bon achat, on les aurait mis en commun avec un Wing européen de déploiement d’hélicoptères", nous confie Luc Gennart, ancien commandant de la base aérienne de Florennes.

Pourtant, ces appareils font leur maladie de jeunesse comme en Allemagne où l'ensemble de la flotte, soit 35 appareils, est clouée au sol depuis quelques jours en raison d'un défaut technique.

Dans quelques mois, les pilotes seront opérationnels et partiront en mission à l'étranger.

Anne-Catherine Croufer

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK