Bart De Wever: "Même un ado de 14 ans aurait vu que les e-mails sur les F-16 étaient faux"

Bart De Wever: "Même quelqu'un de 14 ans aurait vu que les e-mails sur les F-16 étaient faux"
Bart De Wever: "Même quelqu'un de 14 ans aurait vu que les e-mails sur les F-16 étaient faux" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les courriels invoqués par le sp.a pour réclamer la démission du ministre de la Défense, Steven Vandeput, dans le dossier du remplacement des F-16 étaient manifestement faux, estime le président de la N-VA, Bart De Wever.

"J'ai vu ces mails la première fois à la Chambre jeudi et, honnêtement, un ado de 14 ans se serait rendu compte après deux minutes qu'il y a quelque chose qui n'est pas juste", a déclaré M. De Wever, interrogé lundi soir par la VRT. "Si c'est un complot, c'est le plus mauvais complot que j'ai vu".

Le dirigeant des nationalistes flamands dit ne pas comprendre pourquoi le sp.a a utilisé ces courriels. A ses yeux, le dossier était clos après les auditions menées en commission de la Défense à propos de la possibilité de prolonger l'activité des F-16 de l'armée belge.

Réaction de John Crombez

L'absence d'authenticité de deux des courriels invoqués par le sp.a ne met pour autant pas en péril le fond de l'analyse développée par le parti, juge de son côté le président, John Crombez, qui dit avoir vérifié le contenu de ces documents mais reconnaît un problème sur la forme.

"Retirez ces deux mails et la conclusion reste la même", a-t-il dit. "C'est notre devoir de démocrate de faire sortir la vérité même s'il y a un risque".

Selon lui, tout ce que son parti a dévoilé au niveau du contenu est correct. Avant de conclure: "On commence à se demander qui a intérêt à attaquer la crédibilité du sp.a. Peut-être ceux qui veulent tout simplement commander ces avions de chasse..."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK