Bart De Wever: "J'espère que tout le monde votera avec son cerveau" le 14 octobre

"J'espère que tout le monde votera avec sa tête et non d'une façon émotionnelle, a déclaré Bart De Wever ce dimanche au micro de la RTBF, évoquant la possibilité que des électeurs votent pour des partis extrémistes le 14 octobre prochain lors des élections communales. Je sais que beaucoup de citoyens en ont marre de la crise migratoire et veulent y mettre fin. Mais ils doivent savoir que la N-VA a pris sa responsabilité dans ce dossier. Les gens doivent voter avec leur cerveau et non pour des partis extrémistes."

En pleine campagne pour renouveler son mandat à la tête d'Anvers, Bart De Wever a réagi au sondage réalisé par la Gazet Van Antwerpen publié ce vendredi. On y apprenait que la N-VA obtiendrait 32,2% de voix contre 37,7% lors des élections communales de 2012. Mais surtout, sa coalition suédoise composée du CD&V (7%) et de l'Open VLD (5,5%) ne serait plus reconductible. "Il y a six ans, les meilleurs sondages donnaient la N-VA à 28%, on est maintenant à 32%. On n'est pas très loin de pouvoir prolonger cette majorité. J'espère forcément prolonger cette coalition suédoise. Nous l'avons créée en 2012, nous l'avons dupliquée au niveau flamand puis au niveau fédéral et depuis, cela marche très bien. À Anvers, nous avons pu attirer beaucoup d'investissements dans la mobilité qui n'est pas optimale pour l'instant. Donc pour moi, cela doit continuer."

Selon ce même sondage, on apprend que le deuxième parti d'Anvers est Groen dont la tête de liste anversoise, Wouter Van Bezien, a déjà annoncé qu'il ne rentrerait pas dans une coalition avec la N-VA... alors que Bart De Wever n'y était pas fondamentalement opposé. "Effectivement, il a posé ce veto, c'est son choix, commente le président de la N-VA. De mon côté, j'espère d'abord prolonger la coalition actuelle et le cas échéant, chacun devra prendre ses responsabilités. Je ne sais pas encore comment on le fera au niveau pratique, mais je prendrai mes responsabilités en tant que président et tête de liste du plus grand parti de Flandre."

>>> À lire aussi : Comment les partis flamands ciblent leurs publications Facebook pour s'attirer de nouveaux électeurs

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK