Baromètre RTBF-La Libre: le PS s'effondre, le PTB triomphe

Le PTB poursuit sa folle embellie et est désormais le 2ème parti de Wallonie.
5 images
Le PTB poursuit sa folle embellie et est désormais le 2ème parti de Wallonie. - © FILIP DE SMET - BELGA

Le PTB poursuit sa folle embellie: il est désormais (de justesse) 2ème parti wallon et 3ème parti bruxellois. La formation passe cependant à peine la barre des 5% en Flandre.

Principale victime de cette progression: le Parti Socialiste en Wallonie. Déjà en mauvais état auparavant, le PS doit à présent encaisser les retombées de l'affaire Publifin.

Wallonie

Historique. Depuis l'instauration du suffrage universel, jamais le Parti Socialiste ne s'était retrouvé dans une telle position. Encore premier parti wallon dans notre dernier baromètre (novembre 2016), le PS (20,3%) se retrouve au coude à coude avec le PTB (20,5%). Même si l'écart entre les deux formations reste en dessous de la marge d'erreur, les socialistes sont troisième du classement wallon. Un symbole fort. Les socialistes ont perdu près de 12% par rapport au dernier scrutin là où le PTB passerait de 5,5% à plus de 20% ! Il est à noter aussi que cela concerne les intentions de vote pour les élections fédérales, le PS devançant de peu les "communistes" aux régionales.

Depuis les élections de 2014, le PS reculait de baromètre en baromètre. C'était avant l'affaire Publifin qui le fait plonger.

Les autres formations souffrent également. Le MR en recul par rapport au dernier scrutin (-3,1%) se consolera avec la place de premier parti wallon. Le CDH reste sous la barre des 10%. Ecolo progresse sensiblement (+3%), moins marqué sans doute que les trois partis traditionnels par le climat des affaires.

A noter enfin: la Droite citoyenne passe la barre des 3% devançant DéFI et le Parti Populaire.

Bruxelles

Une raison pour le PS de se consoler: il reste le premier parti bruxellois, même si là aussi, comme les autres partis traditionnels, il perd des plumes (-5,5%). Dans la région-capitale également, le PTB progresse plus que significativement (+10,1%) s'installant sur le podium. Il faut toutefois noter qu'aux élections régionales, c'est DéFI (ex-FDF) qui décrocherait la médaille de bronze. La formation d'Olivier Maingain reste perçue par les Bruxellois eux-même comme un parti à vocation régionale. Le MR peine alors qu'Ecolo reprend des couleurs. Le climat général n'est là aussi pas très bon pour les partis traditionnels. Le CDH de son côté ne serait plus qu'à 6% des intentions de vote et risque de se retrouver menacé par le seuil d'éligibilité.

Flandre

La N-VA devant et tous les autres derrière, loin derrière. Les nationalistes retrouvent des couleurs et réalisent leur meilleur baromètre depuis les dernières élections, même si il reste 4,1% de son record historique de mai 2014.

Avec ses 28,3%, la N-VA devance de très loin les autres formations guère en forme. Le CD&V à 14% et les libéraux à 13,6% restent sous leur dernier score électoral. Le SP.A encaisse sans doute lui aussi les effets du scandale Publipart.

Une nouvelle fois, le Vlaams Belang signe la plus forte progression (+6,1%); Groen progresserait lui aussi comme le PvDA, bien à loin toutefois de son homologue wallon du PTB.

 

La N-VA devient, encore plus pourrait-on dire, incontournable dans le paysage politique flamand et donc fédéral et ce d'autant plus que le Parti Socialiste perd massivement des électeurs au sud du pays.

Il faut également rappeler que le prochain scrutin ( communal et provincial) n'aura lieu que dans 18 mois! Une éternité en politique.

Note de la rédaction : dans un contexte où les sondages d’opinions sont régulièrement mis sur la sellette et leurs résultats sujets à débats, La RTBF et la Libre ont souhaité que le baromètre qui parait aujourd’hui, vu les mouvements importants et les faibles écarts dans le classement entre partis soit vérifié et recoupé par l’institut Dedicated.

Cette vérification, par une question test, a montré la totale solidité de notre enquête effectuée du jeudi 16 au lundi 20 mars 2017.

Les résultats de cet unique et complet baromètre  RTBF/LaLibre sont  diffusés ce vendredi 24 mars 2017. Nous vous proposons d’en prendre connaissance sur nos antennes, nos journaux et nos sites RTBF.be et LaLibre.be

Fiche technique:

* Ce sondage a été effectué par Internet, du jeudi 16 au lundi 20 mars 2017, sur un échantillon strictement représentatif de 2.898 électeurs belges . Les enquêtes ont été réalisées dans chacune des 3 régions de Belgique:

1.038 en Flandre,914 à Bruxelles (19 communes) et 946 en Wallonie

La sélection des répondants a été réalisée par Internet dans le respect de quotas sur les principaux critères sociodémographiques (provinces sexe, âge, actifs/non-actifs, …) et répartie de façon représentative entre les provinces de Flandre et de Wallonie, et entre communes pour la Région Bruxelles-Capitale.La marge d’erreur maximale (c’est-à-dire pour des fréquences observées proches de 50%) est de ± 3,0 % sur l’échantillon de Flandre, de ± 3,2 % sur ceux de Wallonie et de Bruxelles , et de ± 1,8 % sur l’échantillon total pondéré (" national ").

Affiliations de Dedicated : Esomar, Febelmar

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir