Baromètre RTBF/La Libre: qui sont les politiques les plus populaires?

Baromètre RTBF/La Libre: Didier Reynders est désormais le dauphin d'Elio Di Rupo à Bruxelles
4 images
Baromètre RTBF/La Libre: Didier Reynders est désormais le dauphin d'Elio Di Rupo à Bruxelles - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Dernier volet de notre baromètre RTBF-La Libre-Dedicated, avec la popularité des personnalités politiques. Maggie De Block est-elle montée sur le podium des personnalités les plus populaires de Flandre? Didier Reynders gagne-t-il du terrain sur Elio Di Rupo au classement à Bruxelles? Le top 3 wallon reste-t-il exclusivement occupé par des socialistes?

Les réponses aux trois questions ci-dessus sont, dans l'ordre: "non", "oui" (même si le Premier reste loin devant) et "oui". "Mais encore?", nous direz-vous.

Et bien, lorsque l'on pose, en Flandre la question "qui voulez-vous voir jouer un rôle important dans les prochains mois ?", c'est Bart De Wever (N-VA) qui reste sans surprise l'indéboulonnable n°1, avec 40% d’opinions favorables. Son dauphin demeure bien le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V), avec 32%. Pour compléter le podium, on retrouve le ministre fédéral de l'Economie, Johan Vande Lanotte (sp.a). Mais avec une cote de 24%, il est talonné par la secrétaire d'Etat à l'Immigration, Maggie De Block (Open Vld) avec ses 23%.

Côté wallon, c’est le même trio qu’on retrouve sur le podium pour la troisième fois d’affilé. Et il reste tout de rouge vêtu. Le Premier ministre Elio Di Rupo caracole toujours en tête avec 51% d’opinions favorables, devant le président du PS Paul Magnette (22%) et le ministre-président wallon Rudy Demotte (20%). Un top 3 socialiste et hennuyer, suivi d’un duo humaniste, puisqu'au pied de ce podium on retrouve Benoît Lutgen (cdH) qui devance Joëlle Milquet. Un classement qui reste d’une stabilité remarquable.

A Bruxelles, cela bouge un peu plus car si Elio Di Rupo se renforce à la première place (43%), dans sa suite, on retrouve désormais, en deuxième position, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) qui reste cependant à bonne distance avec 26%. Au vu de son bond de la cinquième à la deuxième place du classement en un an, on peut considérer que son déménagement dans la capitale s'apparente à un succès sur le terrain de la popularité. En troisième position, c’est la ministre de l'Intérieur cdH, Joëlle Milquet, que l'on retrouve.

Ces changements sont une conséquence du départ de la ministre-présidence de Charles Picqué (PS), repoussé à la quatrième place. Le nouveau ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, continue, lui, son petit bout de chemin. Non-classé il y a an, le socialiste pointe désormais à la 25e position. A neuf mois des élections, il y a donc encore beaucoup de travail pour ce dernier en termes de popularité.

Julien Vlassenbroek et Himad Messoudi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK