Baromètre RTBF-La Libre: la cote de popularité de Jan Jambon en hausse

Baromètre RTBF-La Libre : L'ascension de Jan Jambon
Baromètre RTBF-La Libre : L'ascension de Jan Jambon - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Il était le 15ème homme le plus populaire de Flandre, en septembre dernier. Le voilà propulsé 5ème: Jan Jambon, le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur (N-VA), en pleine ascension à cause des retombées belges des attentats de Paris. Lockdown de Bruxelles, passage en niveau 4 puis niveau 3 de menace, conseil national de sécurité... Jan Jambon a été au cœur de l'actualité. A Bruxelles, il est 6ème au hit-parade des popularités, juste derrière... Olivier Maingain. Le président de DéFI (ex-FDF) n'aurait sans doute jamais imaginé ça: voir remonter Jan Jambon de la 17ème à la 6ème place. Et même en Wallonie, il monte, il monte, Jan Jambon: 22ème en septembre, 5ème en décembre. 

Maggie première, même en Wallonie

L'autre phénomène de ce baromètre, c'est Maggie De Block. Elle se paye la tête du classement dans les trois régions du pays. Même en Wallonie, où elle dépasse pour la première fois... Elio Di Rupo. Elle recueille 34% de popularité chez les Wallons, 36% chez les Bruxellois, et 35 % chez les Flamands.

Elio Di Rupo reste devant Charles Michel, derrière Maggie

En Wallonie, Elio Di Rupo est donc la deuxième figure populaire, derrière Maggie De Block. Il se consolera en pensant qu'il dépasse Charles Michel (3ème). Et le Premier ministre se consolera de ne pas être plus haut, en constatant qu'il devance Didier Reynders (4ème).

Viennent ensuite outre Jan Jambon, déjà évoqué plus haut, le vice-premier ministre CD&V Kris Peeters (6e), devant le Ministre-président wallon PS Paul Magnette (7e) et le porte-parole du PTB Raoul Hedebouw (8e).

Peu de femmes dans ces hauts placés. Marie-Christine Marghem (ministre de l'Energie MR) est la première d'entre elle, juste devant Laurette Onkelinx (cheffe de groupe PS à la CHambre) et Joëlle Milquet (ministre de l'Enseignement cdH).

A Bruxelles, le Premier est deuxième

Qui les Bruxellois placent-ils en haut du podium? On l'a dit, c'est Maggie. Derrière elle, Charles Michel est 2e, en hausse d'une place. Il dépasse cette fois Didier Reynders (3e). Elio Di Rupo, le Président du PS, ne s'offre à Bruxelles que la 4e place.

Le président de Défi (ex-FDF) est 5e, devant Jan Jambon (N-VA), Laurette Onkelinx (7e). Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois (PS) n'est que 17e.

En Flandre, Bart De Wever deuxième et Charles Michel en hausse

Qui suit Maggie pour les Flamands? C'est le président de la N-VA, Bart De Wever, en hausse de 3 points (32% de popularité). Il dépasse Kris Peeters, le vice-premier ministre CD&V et ministre de l'Emploi. Charles Michel n'est que 4e pour les Flamands. Mais il gagne 2 places et 5 points de popularité, passant de 19 à 24%.

Quatre ministres N-VA squattent les places de 5 à 8. Il s'agit outre Jan Jambon, des ministres fédéraux Theo Francken (Asile et migration), de la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans et du ministre fédéral des Finances, Johan Van Overtveldt.

A noter que le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, n'est que 28ème au classement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK