Baromètre: Paul Magnette est le plus populaire en Wallonie et à Bruxelles

L'épisode Ceta semble avoir fait grimper la cote de Paul Magnette.
L'épisode Ceta semble avoir fait grimper la cote de Paul Magnette. - © BRUNO FAHY - BELGA

Le baromètre Ipsos / Le Soir / RTL annonce une hausse de la popularité du ministre-président wallon. Le Soir précise que le sondage a été effectué au tout début de l'affaire Publifin, au moment des révélations sur les comités de secteur.

Entre temps, l'affaire a pris des proportions énormes. Même s'il est difficile de le vérifier, le scandale Publifin pourrait donc influer négativement sur la popularité de Paul Magnette (PS). 

Effet Ceta

Mais les résultats sont bien là: l'épisode Ceta semble avoir fait grimper la cote de Paul Magnette. Pour la première fois, le Grand Baromètre Ipsos / RTL / Le Soir le place sur la première place du podium de la popularité, tant en Wallonie qu’à Bruxelles. Un autre socialiste semble profiter de l'effet Ceta: Elio Di Rupo gagne quatre places à Bruxelles et devient numéro deux.

Maggie de Block, la ministre VLD de la Santé et des Affaires sociales, a quant à elles perdu des plumes, payant probablement sa politique d'économie dans la Sécurité sociale. En Wallonie, la ministre perd quinze places au classement tandis qu'elle en perd sept à Bruxelles. La chute est un peu moins importante en Flandre: elle ne descend que de quatre places. Cela donne tout de même l'occasion à Theo Francken (N-VA), le secrétaire d’Eat à l’Asile et la migration, de se hisser en haut du classement en Flandre. Il devance Bart De Wever.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK