Baromètre La Libre/RTBF: la N-VA s'envole, le PS recule

La N-VA a toujours le vent en poupe
La N-VA a toujours le vent en poupe - © Archive Belga/KRISTOF VAN ACCOM

Selon la version de mai 2012 du baromètre politique, réalisé pour la RTBF et la Libre Belgique par l'institut Dedicated, la N-VA écrase toujours ses adversaires côté flamand avec 38,6% des intentions de vote. Alors que, dans le même temps, les partenaires de la coalition "papillon" ne sont pas vraiment à la fête; ils perdent des plumes et des électeurs tant au nord qu'au sud du pays.

En Wallonie, le Parti socialiste reste largement numéro un mais, avec 31% d'intentions de vote, il perd plus de 6 points par rapport aux législatives de juin 2010. Recul aussi pour le MR, à 19,6%, soit une perte de près de 3%; le cdH, avec 14,6% confirme son score de 2010; Ecolo baisse légèrement à 11,4%. A noter les progrès tant de l'extrême-droite (5,9%) que du PTB (3,4%), qui doublent leurs scores de 2010.  

A Bruxelles, le PS reste en tête mais chute de 4 points par rapport à 2010, à 22,4%, deux points devant le MR à 20,5%. Un MR qui s'efforce de limiter les dégâts provoqués par le départ du FDF. Ce FDF est crédité de 11,6% devant le cdH à 10%, ce qui représente un recul de 2 points. Ecolo est, lui, en légère hausse à 12,9%. 

Du côté flamand, il n’y a pas de suspense : si son leader Bart De Wever a perdu du poids, ce n'est pas le cas de son parti la N-VA. Le parti nationaliste est crédité désormais de 38,6% des intentions de vote, soit 10 points de mieux qu'aux dernières élections fédérales. La N-VA est suivie dans l'ordre par le sp.a, le CD&V, le Vlaams Belang et l’Open VLD, tous dans une fourchette de 14 à 10%. Tous ces partis sont en baisse par rapport à 2010, le CD&V et l’Open VLD chutant le plus lourdement de 4 points chacun.

Autrement dit, dans ce sondage, si l'on additionne les scores des partis flamands présents dans le gouvernement Di Rupo (CD&V-Open VLD-sp.a), ils pèsent moins aujourd'hui que la seule N-VA.

A.L. avec F. Van Eeckhaut

Ce sondage a été effectué par internet entre le 3 et le 7 mai 2012 sur un échantillon de 2706 électeurs belges (903 en Flandre, 901 à Bruxelles et 902 en Wallonie) et comporte une marge d'erreur maximale de 3,3%.

Les résultats complets et les chiffres sur les intentions de vote sont aussi à consulter dans le journal La Libre Belgique de ce samedi 12 mai.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK