Bactérie: la criée de Malines doit détruire 112 000 cageots de légumes

Bactérie Eceh: la criée de Malines doit détruire quelque 112.000 cageots de légumes
Bactérie Eceh: la criée de Malines doit détruire quelque 112.000 cageots de légumes - © Belga

La criée de Malines à Wavre-Sainte-Catherine (province d'Anvers) doit détruire vendredi quelque 112 000 cageots de légumes, dont des tomates et des concombres, a indiqué Jos Van Dessel, directeur commercial de la criée de Malines. C'est l'interdiction d'importation russe qui pose surtout problème, précise-t-il.

"D'habitude, nous ne devons rien détruire à cette période-ci de l'année", explique Jos Van Dessel. La "plupart" des légumes excédentaires sont actuellement utilisés pour le fumage, par lequel ils seront retravaillés à destination du compostage, tandis qu'une petite quantité des légumes excédentaires ira aux banques alimentaires. 

Dans ce genre de situations, l'excès d'offre peut également servir comme alimentation pour les animaux, ce qui n'est pas exclu dans ce cas-ci, explique Philippe Appeltans de l'Union flamande des ventes à la criée belges horticoles (VBT).

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK