B-Fast rejoint les Philippines, les autorités sans nouvelles de 160 Belges

Près de 800 Belges vivent de façon permanente aux Philippines, touchées par le violent typhon Haiyan, qui aurait fait plus de 10 000 morts et 2000 disparus selon le dernier bilan des autorités philippines.

Les autorités philippines ont demandé à la Belgique l'envoi de l'équipe d'intervention rapide B-Fast et le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, actuellement en voyage en Israël, a donné son accord. L'équipe, qui sera composée de 30 à 40 personnes, est censée quitter l'aéroport de Melsbroek à 18 heures, ce dimanche. Les sauveteurs emmèneront avec eux du matériel pour des hôpitaux de campagne et pour la purification de l'eau.

Par ailleurs, les Affaires étrangères belges n'avaient pas encore réussi à joindre dimanche matin un peu moins d'une centaine de Belges se trouvant actuellement aux Philippines, a indiqué le porte-parole des Affaires étrangères belges, Joren Vandeweyver, confirmant une information diffusée dimanche matin par Didier Reynders. D'après le porte parole, 35 Belges vivraient dans des zones touchées par le typhon. Mais ne pas pouvoir les contracter n'est "pas anormal, puisque les lignes de communication sont coupées". Mais, au total, les autorités sont encore sans nouvelles de 160 Belges sur place.

Les Affaires étrangères belges ont dès lors décidé d'ouvrir le centre d'appel de crise, que les proches des personnes se trouvant aux Philippines et n'ayant pu être contactées peuvent joindre au numéro 02/501.40.00. Le centre de crise a stoppé ses activités dimanche vers 21h00 et sera à nouveau accessible à partir de lundi 9h00.

La Croix-Rouge fait un appel aux dons

Cinq millions d'euros, au minimum, seront dans un premier temps nécessaires pour aider les sinistrés du typhon Haiyan, indique la Croix-Rouge francophone de Belgique dimanche matin dans un communiqué.

"Les bénévoles de la Croix-Rouge des Philippines ont déployé des équipes de sauvetage dans les régions les plus dévastées et ont activé leur service d'aide aux familles qui sont à la recherche de proches disparus. Ils distribuent de la nourriture aux personnes évacuées, ainsi que des milliers de couvertures et de matériel de première nécessité. Au moins 1 million de personnes sont temporairement réfugiées dans 353 centres d'évacuation et bénéficient de l'aide humanitaire", indique la Croix-Rouge.

La Croix-Rouge des Philippines a aidé aux évacuations de centaines de milliers d'habitants des zones les plus critiques et constitué des stocks de survie, mais ces moyens de sont pas suffisants, insiste la Croix-Rouge de Belgique, qui lance dès lors un appel à l'aide d'urgence.

Les dons peuvent être versés sur le compte (BE72)000-0000016-16 (BIC: BPOTBEB) avec la mention "Philippines".

Les secours affluent du monde entier

Les pays et les organisations à travers le monde, dont les États-Unis, les Nations unies et l'Union européenne, ont envoyé des secours aux Philippines dont certaines régions ont été dévastées par le typhon Haiyan.

L'aide de l'armée américaine est en route depuis l'annonce par le Pentagone que le secrétaire à la Défense Chuck Hagel avait répondu positivement à demande d'assistance de Manille. Cette aide comprend des bateaux de recherche et de secours et des avions cargo provenant des unités de la marine américaine dans la Pacifique.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a promis que les agences spécialisées de l'ONU "réagiraient rapidement pour assister les personnes qui en ont besoin". Dès samedi le Programme alimentaire mondial (PAM) avait envoyé une équipe d'évaluation des besoins à Tacloban, l'une des zones les plus touchées. Elle organisait également dans l'immédiat le transfert de 40 tonnes d'aide alimentaire sous forme de biscuits hautement protéinés.

L'UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance) a annoncé qu'un avion cargo transportant 60 tonnes de produits dont des tentes et des médicaments serait aux Philippines mardi et que cet envoi serait suivi par celui d'équipements sanitaires et de purificateurs d'eau.

La Commission européenne a annoncé le déblocage de 3 millions d'euros pour les opérations de secours.

La Grande-Bretagne a offert une enveloppe de secours d'un montant de 9,6 millions de dollars. Et l'ambassade d'Allemagne à Manille a annoncé, de son côté, le départ de 23 tonnes d'équipement de secours tandis que des équipes allemandes de secouristes sont déjà à l’œuvre sur place.

Le Pape François, "profondément attristé" par le désastre, a demandé dimanche aux catholiques de fournir "une aide concrète" à ce pays et pris la tête d'une prière pour les Philippines regroupant 60.000 fidèles.

"Malheureusement, il y a beaucoup, beaucoup de victimes et les dommages sont immenses" a-t-il dit. Samedi il avait tweeté aux Philippins l'expression de sa compassion.

Parmi les autres aides...

- Médecins sans Frontières a envoyé 200 tonnes de médicaments, tentes, et produits d'hygiène qui devraient arriver en milieu de semaine. Un cargo devait partir de Dubaï lundi et un autre de Belgique mardi.

- Le Canada a promis une aide de 5 millions de dollars aux ONG qui se porteront au secours des survivants.

- La Nouvelle-Zélande et l'Australie ont fait un premier don de 490.000 dollars et ont promis d'en faire d'autres lorsque l'étendue des dégâts sera mieux connue.

 

 


RTBF, avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK