Azérigate: Alain Destexhe devra s'expliquer au Conseil de l'Europe

Azérigate: Alain Destexhe devra s'expliquer au Conseil de l'Europe
Azérigate: Alain Destexhe devra s'expliquer au Conseil de l'Europe - © LUC CLAESSEN - BELGA

Outre sa fonction de député bruxellois (et de la Fédération Wallonie-Bruxelles), Alain Destexhe est également membre du Conseil de l'Europe. Son collègue libéral flamand au sein de cette assemblée, Rik Daems (Open VLD), s'étonne d'apprendre qu'Alain Destexhe est co-fondateur d'une ASBL qui serait financée par l’Azerbaïdjan. 

Sans vouloir se prononcer sur le fonds de l'affaire, celui qui est aussi le président de la délégation belge au Conseil de l'Europe s’interroge : "le fait d'Alain Destexhe ait été rapporteur sur des questions liées à l'Azerbaïdjan et qu'en même-temps, il a été co-fondateur d'une ASBL qui serait financée par le même pays pose à toute le moins la question du conflit d'intérêt". En octobre, lors de la rentrée du Parlement du Conseil de l'Europe, le député Destexhe, par ailleurs président de la Commission des questions juridiques et des droits de l'homme de cette même assemblée, va certainement devoir s'expliquer, nous indique Rik Daems. 

Rappelons que ce n'est pas la première fois que des activités d'Alain Destexhe au Conseil de l'Europe provoquent quelques interrogations. Au printemps dernier, son voyage en Syrie et sa rencontre avec Bachar Al Assad avaient suscité la controverse. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK