Azérigate: Alain Destexhe démissionne de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Mis en cause par la presse pour des liens présumés avec l'Azerbaïdjan, le député régional bruxellois et sénateur MR Alain Destexhe a annoncé samedi sa démission de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), pour laquelle il a rédigé un rapport sur la situation des droits de l'homme dans ce pays.

Alain Destexhe est depuis plusieurs jours dans l’œil médiatique, après que plusieurs articles de presse ont évoqué le financement par l'Azerbaïdjan d'une asbl que l'intéressé a co-fondé.

"Avec les attaques dont je fais l'objet, il est inévitable que dans cette assemblée hautement politisée, le débat se focalise désormais autour de ma personne et non sur le contenu de mon rapport", justifie Alain Destexhe sur son compte Facebook samedi.

"Les conditions d'un débat serein ne sont plus réunies".

Selon Alain Destexhe, le rapport qu'il vient de rédiger sur le pays n'a pourtant rien de complaisant, bien au contraire.

"Deux jours après la présentation de mon rapport, une autre commission de l'APCE, celle du 'suivi"' a adopté un rapport similaire sur l'Azerbaïdjan et une résolution ne présentant aucune différence significative avec la mienne. Aucun des articles parus n'a souligné ce point essentiel à mes yeux. La plupart étaient exclusivement à charge", déplore-t-il.

Olivier Chastel "prend acte" de la démission

Dans un communiqué diffusé samedi soir, le président du MR, Olivier Chastel a dit "prendre acte" de l'annonce de Alain Destexhe.

L'intéressé avait été auditionné jeudi par le Conseil de conciliation et d'arbitrage du MR, présidé par François-Xavier de Donnea.

Sur base de cette audition et "en l'état actuel des informations", M. de Donnea estime que l'annonce de la démission d'Alain Destexhe permet de "ramener la sérénité au sein de l'APCE". Il a en conséquence décidé de suspendre la procédure en cours devant le Conseil de conciliation et d'arbitrage du MR, précise de la communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir