Avantager fiscalement les actions ? Ecolo n'en veut pas

Ecolo trouve "inappropriée" et "dangereuse" la proposition de Steven Vanackere de favoriser fiscalement la détention d'actions.
Ecolo trouve "inappropriée" et "dangereuse" la proposition de Steven Vanackere de favoriser fiscalement la détention d'actions. - © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Ecolo a qualifié lundi d'"inappropriée" et de "dangereuse" la proposition lancée par le ministre des Finances, Steven Vanackere, de rendre l'acquisition d'actions fiscalement plus intéressante afin de réorienter les sommes placées sur des comptes d'épargne vers le capital à risque, en rappelant l'existence de l'une de ses suggestions, le "Livret Vert".

La solution proposée par M. Vanackere (CD&V) est "aussi inappropriée que dangereuse", a souligné le député écologiste Georges Gilkinet, qui préside la commission des finances de la Chambre, dans un communiqué.

Selon lui, cette proposition de M. Vanackere coûterait excessivement cher, à l'heure où les finances publiques sont déjà dans le rouge.

Elle ferait porter sur les épargnants des risques que, pour la plupart, ils ne sont pas à même d'assumer face à la complexité des marchés financiers. "Elle est, par sa nature généraliste, trop peu orientée vers les emplois du futur et une économie bas-carbone, sur laquelle nous devons miser. Ne faisant pas la différence entre marché primaire et secondaire, elle risque de favoriser davantage la spéculation et les effets d'aubaines que le financement de l'économie", estiment les Verts.

M. Gilkinet insiste par contre sur la formule du "Livret vert", proposée par Ecolo, et qui, selon lui, "répond à tous ces handicaps".

Il s'agit, sur le modèle du Livret A français, d'obliger les banques à revenir à leur métier de base, en réinvestissant leur fonction commerciale. Il s'agit de leur imposer de proposer aux épargnants une formule d'épargne simplifiée, attractive au niveau des taux appliqués et orientée vers l'économie réelle.

Par cette formule, on pourrait injecter rapidement des dizaines de milliards d'euros dans l'économie belge et dans la création d'emplois, pour la construction ou la rénovation de logements à haute efficacité énergétique, pour le financement des investissements des PME ou des collectivités locales, fait valoir le député Ecolo.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK