Autoriser les Cannabis Social Clubs, une bonne idée?

La ville de Mons souhaite autoriser la création d'un Cannabis Social Club. Selon le bourgmestre Elio di Rupo, la création d’un Cannabis Social Club s’inscrit "dans le cadre d’une expérience médicale et scientifique avec un très fort contrôle gouvernemental et une réglementation stricte".

L’expérience commencera avec 200 participants sélectionnés et encadrés. Autour d'eux, des acteurs de prévention, de la santé, des universités, du ministère de la santé, de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS).

L'annonce de cette décision est l'occasion de revenir sur le concept de Cannabis Social Club. Il s'agit d'un groupe de partage organisé qui gère la production et la distribution de cannabis en cercle fermé pour les besoins personnels de leurs membres. Ce modèle de régulation du cannabis est en plein développement...

Le sujet sera au cœur de l'émission "Débats Première", présentée par Bertrand Henne, ce mardi 26 septembre entre 12h et 13h sur La Première.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK