Autorisation des visites dans les maisons de repos : "Ce n'est pas le fédéral qui a proposé ça", déclare Maggie De Block

C’était l’une des annonces de Sophie Wilmès, la Première ministre, ce mercredi : les visites dans les maisons de repos seront autorisées sous certaines conditions à partir du 20 avril prochain. L’annonce a suscité une levée de boucliers dans le secteur et dans le monde politique.

Aussitôt, la Première ministre a précisé la mesure : les visites sont une possibilité et pas une obligation. En Wallonie, plusieurs bourgmestres ont annoncé leur intention de prendre un arrêté pour interdire l’accès aux maisons de repos.

Interrogée sur le sujet dans le journal télévisé de 19h30, Maggie De Block, la ministre de la Santé a fait valoir que "ce n’est pas le fédéral qui a proposé ça, mais bien le conseil national de sécurité qui comprend les ministres-présidents des communautés".

"Il faut une concertation avec le secteur"

Ella ajoute : "C’est la cellule des experts qui a proposé de prendre des mesures pour éviter des problèmes émotionnels chez des résidents des maisons de repos." C’est d’ailleurs cet argument que Sophie Wilmès a mis en avant mercredi soir en affirmant que "pour garder l’adhésion par rapport aux mesures extrêmement strictes, il était fondamental de donner de l’humanité".

"Ça ne devait pas se faire immédiatement, évidemment il faut une concertation avec le secteur avant de prendre des mesures comme celles-là", concède pour sa part Maggie De Block.

Remettre de l’ordre

Reste donc maintenant à mettre de l’ordre dans cette cacophonie entre le fédéral, les Régions, les Communautés et les maisons de repos elles-mêmes. La ministre de la Santé insiste sur le fait que "ce qui [la] concerne, c’est la sécurité des gens dans les maisons de repos. Ils ont pris beaucoup de mesures pour éviter que le virus ne se propage".

Elle ajoute cependant : "Je suis concernée aussi par l’aspect émotionnel. Il faut prendre des mesures pour  permettre les contacts avec la famille." Un comité de concertation, qui réunit les ministres du gouvernement fédéral et des gouvernements des Communautés et Régions, aura lieu ce vendredi. A cette occasion, "on va savoir comment ça va se dérouler dans les jours et les semaines à venir", conclut Maggie De Block.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK