Augmentation en flèche des plaintes en ligne auprès de la police

Augmentation en flèche des plaintes en ligne auprès de la police
Augmentation en flèche des plaintes en ligne auprès de la police - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le mois passé, l’application Police-on-web a enregistré au moins 300% de plaintes en ligne supplémentaires, rapporte De Tijd mardi.

Police-on-web existe depuis 2007 déjà, mais depuis le 1er mai, il est possible temporairement d’enregistrer des plaintes pour un éventail élargi d’incidents. En plus de faits de vandalisme, de graffitis, de dégâts, de vols à l’étalage, ou de vols de vélo et mobylette, il est désormais aussi possible de déposer plainte en ligne pour des coups et blessures, menaces, harcèlements, vols sans violence, escroqueries ou pertes de documents, comme des cartes d’identité.

L’objectif est de limiter les déplacements non essentiels vers un bureau de police. L’élargissement de l’usage de l’application est un succès, alors qu’au cours des trois premières semaines, le nombre de plaintes a augmenté de 300%, selon les informations communiquées par la police fédérale.

Les chiffres exacts des plaintes en ligne ne sont pas dévoilés, notamment car, en raison de la pandémie de Covid-19, ceux-ci ne sont pas comparables avec les autres mois. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Pieter De Crem (CD&V), reconnait toutefois que depuis le confinement, pas moins de 6332 plaintes ont été déposées en ligne, toutes zones de police confondues. A titre de comparaison, en 2010, 8280 plaintes avaient été déposées via Police-on-web.

Archives : Journal télévisé du 02/05/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK