Aucun accord entre les syndicats et la direction de Mestdagh, de nouvelles grèves attendues la semaine prochaine

Les syndicats ont indiqué au terme d'une rencontre de près de 10 heures avec la direction du groupe Mestdagh que le bilan de celle-ci était insuffisant. La rencontre organisée vendredi dans le cadre de la procédure Renault faisait suite à quatre journées de grève dans les magasins.

"Les discussions restent sur un constat d'échec. Ce qui est sur la table est largement insuffisant", ont indiqué les syndicats dans un communiqué. Ils espéraient notamment des avancées sur la polyvalence voulue par la direction. "Aucune avancée n'a été engrangée" sur ce sujet d'après eux.

D'autres divergences subsistent selon eux: la rémunération et la prise des pauses, les horaires ou encore le statut des gérants.

Les mouvements de grève au départ du terrain continueront à être couverts. Jeudi, vendredi et samedi prochains, une grève est d'ores et déjà programmée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK