Attentats: Milquet plaide en faveur d'un ministre coordinateur de l'indemnisation des victimes

"Il aurait fallu nommer un ministre coordinateur comme aux Pays-Bas, créer un site web, débloquer un fonds d'urgence, ce qui donne le temps de réfléchir à une réforme d'ampleur", a estimé ce mercredi en commission de la Chambre, Joëlle Milquet, invitée avec sa casquette de conseillère spéciale du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à commenter son futur rapport sur l'indemnisation des victimes d'attentats terroristes.

La conseillère spéciale plaide d'ailleurs pour que le gouvernement nomme un secrétaire d'Etat à la coordination de l'aide aux victimes et que soient instaurés un comité ministériel interfédéral et une agence interfédérale de l'aide aux victimes. Les assurances devraient intervenir subsidiairement.

Joëlle Milquet a souligné les avancées législatives entreprises par le gouvernement fédéral même si les mesures sont perfectibles. Cela manque notamment de cohérence, a-t-elle dit.

Au niveau européen, la conseillère spéciale propose la mise en place d'un centre de coordination de l'UE. Elle plaide en faveur d'une plus grande harmonisation du droit des assurances. Enfin, elle appelle de ses vœux à la création d'un fonds européen.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK