Attentats à Paris: quel était le rôle des deux hommes proches de Salah Abdeslam?

Les coordinateurs des attentats de Paris sont identifiés. C'est du moins ce qu'annonce La Libre Belgique. Ce quotidien désigne deux hommes recherchés par la Belgique depuis le 4 décembre, deux hommes arrivés de Hongrie avec Salah Abdeslam au début du mois de septembre. Et ils auraient communiqué le soir du 13 novembre avec différents commandos. C’est une des pistes possibles, mais ce n’est pas la seule.

A ce stade de l’enquête, rien n’est prouvé. Ces deux hommes (Bouzid et Kayal) ont certainement joué un rôle dans les attentats, mais sans que l’on sache lequel. Arrivés en Belgique avec de fausses identités, ils ont été contrôlés en compagnie de Salah Abdeslam alors qu’ils traversaient la frontière autrichienne en provenance de Hongrie. C’était en septembre.

C’est un de ces hommes qui a loué une planque à Auvelais

On ne connaît ni leur identité ni leur nationalité, mais ils ont été filmés par les caméras de l’agence bruxelloise de la Werstern Union le 17 novembre. Ils transféraient alors 750 euros à la cousine d’ Abdel hamid Abaaoud, tué lors de l’assaut de Saint-Denis à Paris. C’est aussi un de ces hommes qui a loué une planque (une maison à Auvelais) en région namuroise. Tous ces éléments laissent penser que Samir Bouzid et Soufiane Kayal (des noms d’emprunt) étaient là pour la logistique et la préparation en amont des attaques parisiennes. Quant à la coordination des attentats,  le soir du 13 novembre, ce sont bien eux, selon la Libre Belgique, qui ont eu des contacts avec les divers commandos. Selon nos sources, cette piste est plausible, mais elle n’est pas la seule explorée, aujourd’hui, par les enquêteurs.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK