Attentats à Paris: "Nous allons davantage nous concentrer sur Molenbeek"

Attentats à Paris: "Nous allons davantage nous concentrer sur Molenbeek"
Attentats à Paris: "Nous allons davantage nous concentrer sur Molenbeek" - © THOMAS PADILLA - BELGA

Contrairement aux autres régions du pays, le nombre de personnes partant se battre en Syrie ne baisse pas à Bruxelles. C'est en partie pour cette raison qu'il faut se concentrer sur la commune de Molenbeek-Saint-Jean, a confié dimanche, depuis Paris, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), réagissant au développement d'un plan d'approche spécifique de la radicalisation qui touche cette commune bruxelloise.

"Nous remarquons que de nombreuses filières sont présentes à Molenbeek", a expliqué M. Jambon, qui s'est entretenu à Paris avec son homologue français Bernard Cazeneuve, au surlendemain des attentats qui y ont été perpétrés vendredi soir.

"En outre, le nombre de départs baisse de manière systématique en Flandre et en Wallonie, alors qu'à Molenbeek des gens continuent à partir. C'est pourquoi, en collaboration avec et à la demande de la police, nous allons davantage nous concentrer sur Molenbeek." Le ministre n'est en revanche pas en mesure de communiquer sur le contenu concret de ce plan d'approche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK