Attentats à Paris: des accusations "fausses, injurieuses et indécentes" contre l'aéroport de Charleroi selon Di Antonio

Le niveau de contrôle à Charleroi "est le même que dans l'ensemble des aéroports", a assuré le ministre.
Le niveau de contrôle à Charleroi "est le même que dans l'ensemble des aéroports", a assuré le ministre. - © BRUNO FAHY - BELGA

Les accusations portées mardi contre la sécurité de l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud (BSCA) par un ancien responsable des services de renseignement français (DGSE) dans le cadre des attentats de Paris sont "fausses, injurieuses et indécentes", a indiqué mercredi le ministre wallon en charge des aéroports Carlo Di Antonio, citant un courrier de la direction de l'aéroport.

Accusations françaises

Evoquant le cas de Samy Aminour, qui a participé aux attentats de vendredi à Paris après avoir passé plusieurs frontières pour rentrer en France, l'ancien chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE (services de renseignement extérieurs) Alain Chouet a évoqué mardi des faiblesses de sécurité en ciblant BSCA.

"S'il a pris soin de ne pas rentrer par une frontière française, personne ne l'a vu. S'il rentre par la Belgique, par exemple par un vol low-cost à Charleroi... Allez-y à Charleroi, vous verrez les contrôles", commentait-il à l'AFP, dans une dépêche largement répercutée.

Mêmes contrôles que partout ailleurs

"Je reçois à l'instant du directeur de l'aéroport de Charleroi un recadrage officiel des autorités françaises à l'égard des autorités belges, confirmant que les allégations de ce monsieur - qui est hors service depuis 14 ans - sont fausses, injurieuses et indécentes", a relaté le ministre cdH, en réponse à une question de Nicolas Martin (PS).

Le niveau de contrôle à Charleroi "est le même que dans l'ensemble des aéroports", a assuré le ministre.

Depuis le relèvement du niveau de sécurité, des mesures particulières ont en outre été prises, comme un niveau de surveillance accru. Depuis mardi, une présence militaire est organisée à l'aéroport de Charleroi et la société de sécurité effectue à titre préventif des patrouilles avec des chiens détecteurs d'explosif dans le hall public.

A l'aéroport de fret de Bierset (Liège Airport), dès samedi dernier, la société de sécurité et la police aéroportuaire exercent une vigilance accrue et les patrouilles ont été renforcées dans le hall public du terminal passager.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK